FC Belette
Le club de la Loire est un des petits poucets de ce quatrième tour. (Photo FC Belette)

Pensionnaire de Départemental 5, le FC Belette est un de deux petits poucets du quatrième tour. Zoom sur ce club de la Loire créé en avril 2020.

Le légendaire groupe nantais Tri Yann s’en serait amusé ! Car au-delà du nom qui fait penser à leur chanson culte ” La jument de Michao”, le club créé par une bande de copains à Saint-Léger-sur-Roanne est tout à fait dans l’idée de cette ambiance festive appréciée par Jean Chocun et ses compères.

« C’est parti d’une soirée arrosée, quand on était jeune, où on s’est mis à parler de belette et c’est resté, raconte Lucas Meilheuret, le président. Quand on réservait nos vacances ou le restaurant, c’était sous le nom de belette. Et c’est venu naturellement quand on a décidé de créer le club. »

Le FC Belette est d’ailleurs né au printemps 2020 durant le premier confinement. « Nous sommes une bande de potes qui avons tous joué au foot avant d’arrêter pour nos études, poursuit le dirigeant ligérot. Nous sommes tous revenus dans le Roannais, notre terre d’origine, et nous avions envie de nous retrouver pour jouer ensemble. Il fallait trouver une commune avec un terrain pour nous accueillir, ce qui a été le cas à Saint-Léger-sur-Roanne où il n’y avait plus de club depuis sept ans. » Pour le plus grand plaisir de la municipalité.

Les débuts en Départemental 5 ont été très bons avec quatre victoires en quatre matchs avant l’interruption des championnats amateurs. Cette saison, le club est à deux sur deux. Avec en plus ce parcours en coupe de France et l’élimination de trois clubs de Départemental 3. Mais au-delà des résultats, le FC Belette est avant tout un club avec des principes, des valeurs.

La bière des Belettes a fait fureur à sa sortie ! (Photo FC Belette)

Une bière au nom du club et une vente record de maillots

« Nous sommes 27 licenciés pour une équipe senior, explique Lucas Meilheuret. Chaque week-end, nous faisons tourner pour que les temps de jeu soient équilibrés entre tout le monde. Nous ne présentons donc pas toujours l’équipe la plus compétitive. On privilégie l’ambiance, le collectif. »

Le FC Belette, c’est aussi une bière à son nom. « On travaille avec un brasseur local avec lequel on a créé la bière des Belettes, précise le président du club. On a vendu plus de 300 bouteilles d’un litre. Notre distributeur d’équipements nous a aussi dit qu’on avait le record de vente de maillots sur la région (244) devant des clubs nationaux. Tout cela nous permet d’avoir un budget confortable. »

Et de se faire connaître puisque le club est invité le 30 octobre prochain dans le cadre d’octobre rose par le Roannais Basket Féminin, club évoluant en Nationale Féminine 1. Dimanche, le FC Belette va tenter de passer à la vitesse supérieure face à l’AS Chambéon-Magneux (Départemental 1) afin de continuer son parcours en coupe de France.

SHARE