Coupe de France et TV
La coupe de France est co-diffusée par France télévision et Eurosport. (Photo Philippe Le Brech)

France Télévision et Eurosport, les deux diffuseurs de la coupe de France, n’ont pas réglé leur dernière échéance de 4,5 millions d’euros.

Après les problèmes de la Ligue de Football professionnelle avec les droits TV de la Ligue 1 et de la Ligue 2, c’est au tour de la Fédération Française de Football d’être impactée au sujet de la coupe de France. Comme le révèle L’Equipe, France Télévision et Eurosport, qui co-diffusent la compétition, n’ont pas réglé la dernière échéance de 4,5 millions concernant la saison 2020-2021.

En janvier dernier, ils avaient déjà demandé un rabais de 30% à la suite du changement de format avec un tableau pro et un tableau amateur jusqu’en seizièmes de finale. La FFF n’avait pas donné suite à leur revendication. Sauf que France Télévision et Eurosport estiment que le contrat prévoit des discussions en cas de changement de formule, demandant une discussion « de bonne foi » avec l’instance fédérale. « On est en discussion, pas en conflit, et cela se terminera rapidement, a expliqué Noël Le Graët au quotidien sportif. Ils veulent payer un peu moins. »

Un contrat qui se termine à l’issue de la saison 2021-2022

Alors que les finances de la FFF sont dans le rouge cette saison, avec un déficit amplifié par l’élimination précoce de l’équipe de France à l’Euro 2021, ce n’est pas forcément une bonne nouvelle. « La Fédération a fait ce qu’il fallait, assure le président de la FFF à L’Equipe. On ne l’a pas beaucoup souligné, mais cela a été très compliqué. On est parvenus à convaincre l’État pour pouvoir jouer. On a travaillé avec les ligues, les districts pour tout organiser… Ce n’était pas facile. On a tenu nos engagements sur tous les tours. Ils veulent payer moins cher. Moi, j’aimerais qu’ils payent un peu plus… (sourires). »

Pas certain que cela fasse rire France Télévision et Eurosport. Mais il enfonce le clou ! « Il est anormal que les diffuseurs contestent le montant des droits. La Fédération a maintenu la Coupe de France dans de bonnes conditions en dépit des difficultés. La finale a opposé le deuxième (PSG) et le troisième (Monaco) de Ligue 1. Qu’est-ce qu’ils veulent de plus ? » Peut-être réfléchir à ne pas renouveler leur contrat qui se termine à l’issue de la saison 2021-2022 !

SHARE