Crédit : ES Molsheim Ernolsheim

Après avoir sorti Saint-Dié (Régional 1, 2-0) lors du tour précédent, l’ES Molsheim Ernolsheim (Départementale 1) n’est pas passée loin d’un nouvel exploit ce week-end face lors du premier tour fédéral de la coupe de France féminine à une autre formation de l’élite régionale, Heillecourt. Les jeunes protégées de Stéphane Martos ont finalement cédé lors de la séance des tirs au but (1-1, 6 tab à 7)

Les sentiments oscillent entre regrets et fierté pour l’une des deux formations de District qui était encore en lice lors du premier tour fédéral de la Coupe de France féminine. « Deux jours après le match, ça penche toujours un peu côté regrets », détaille l‘entraîneur bas-rhinois.

« On n’a pas forcément réussi à faire le match que l’on voulait. On a malgré tout une balle de qualification, donc ça pose des regrets. Maintenant, quand on prend un peu de recul, on peut se dire qu’on a vécu une super aventure pour une équipe de District en arrivant à sortir une R1, une R2 et à ne pas perdre contre une R1 puisqu’on est sorti que sur les tirs au but. La fierté du parcours elle est là, on est allé chercher les maillots. La frustration c’est de ne pas avoir pu faire une belle fête contre une D2 et surtout de n’être pas passé loin. »

Ses joueuses ont en effet joué le coup à fond malgré l’écart de niveau entre les deux équipes. Et l’ouverture du score signée Emma Daniere n’avait rien d’illogique au vu de la physionomie du match. Molsheim Ernolsheim n’est malheureusement pas parvenu à tenir cet avantage jusqu’au bout et a vu son aventure se terminer suite à la loterie des tirs au but.

Objectif R1 à moyen terme pour Molsheim Ernolsheim

« Heillecourt est venu en nous prenant très au sérieux. On a bien débuté le match mais ils ont pris eux le poids sur le match après notre ouverture du score. Peut-être que Saint-Dié avait été moins méfiant lors du tour d’avant mais là on a senti très sincèrement que notre adversaire nous avait pris très au sérieux malgré l’écart de niveau. »

Retour au championnat désormais pour une équipe qui nourrit de sérieuses ambitions à court et moyen termes. « Déjà sortir du District. Pour le moment nous sommes deuxièmes du classement avec un match en moins et un point de retard sur le leader. Donc on a les cartes en main. Ensuite l’objectif est d’aller au plus haut niveau régional. Ensuite avec le club on se posera pour voir quoi faire avec la section féminine. »

L’aventure coupe aura, en plus des émotions, permis aux joueuses alsaciennes d’emmagasiner de l’expérience face à des équipes évoluant plus haut. « Dans l’équipe qui a joué dimanche 70% des filles ont moins de 20 ans. La majorité du groupe est issue des U18 R1 du club qui seront appelées à former l’ossature de l’équipe lors des prochaines années », conclut Stéphane Martos.

L’équipe de Molsheim Ernolsheim en coupe de France

  • Joana Da Silva
  • Jade Scheuer
  • Zoe Elfanni
  • Noemie Seitz
  • Laurie Nakache
  • Emma Zerr
  • Daisie Lotito
  • Clea Gless
  • Emma Daniere
  • Anne Sitter
  • Margaux Spielmann

Remplaçantes :

  • Maiwenn Weber
  • Meline Trautmann
  • Pauline Bantz
  • Alicia Kritel
  • Manon Maisonnette
SHARE