Si Saint-Pryvé Saint-Hilaire affronte de nouveau un club professionnel (ici Monaco en seizième de finale la saison dernière), ses joueurs devront tous être testés. (Photo Philippe Le Brech)

Le Comité exécutif de la FFF a modifié le règlement à partir du huitième tour pour les clubs amateurs qui affronteront des clubs pros.

Lors de sa réunion du mercredi 9 septembre, le comité exécutif de la Fédération Française de Football a adopté des modifications dans le règlement de la coupe de France « compte tenu des circonstances exceptionnelles liées à la crise sanitaire ». Cela concerne les clubs amateurs qui vont affronter des clubs pros à partir du huitième tour de l’épreuve.

La première décision est de pouvoir calquer les règles de la Ligue de Football Professionnel (LFP) : « toutes les équipes pourront aligner 20 joueurs sur la feuille de match et il pourra être procédé à cinq remplacements ». Ce sera une véritable innovation pour les clubs amateurs, habitués à aligner seize joueurs sur une feuille de match, avec trois changements maximum.

La deuxième décision concerne seulement les adversaires des clubs professionnels. « Toutes les équipes des championnats amateurs devant rencontrer une équipe issue de la Ligue 2 ou de la Ligue 1 devront se soumettre à un test COVID pour aligner une équipe de joueurs testés négatifs. » Ce qui pourrait d’ailleurs poser quelques problèmes de logistique pour certains clubs amateurs.

Le septième tour de coupe de France se joue les 21 et 22 novembre avec un tirage au sort qui devrait se dérouler quelques jours plus tard. La saison dernière, il avait eu lieu le mardi suivant. Ce qui laissera tout juste quinze jours aux clubs qui affrontent des formations de Ligue 1 et Ligue 2 pour prendre rendez-vous afin de tester un maximum de personnes entre joueurs et membres du staff. Mais ce sera surtout problématique au mois de janvier avec pas moins de trois tours (32e, 16e et 8e) en 24 jours !

>>> Le calendrier de la coupe de France 2020-2021

PARTAGER