Coupe de France. Châteaubriant sera sans complexe contre Montpellier

Joie Châteaubriant
David Vernet (le poing levé) a marqué les deux premiers buts de Châteaubriant à Romorantin. (Photo Philippe Le Brech)
Bannière stages Louza

Les Voltigeurs Châteaubriant accueille Montpellier, c’est la première confrontation de l’histoire du club contre une formation de Ligue 1.

Ce mardi soir, les Voltigeurs Châteaubriant se sont mis au vert pas très loin de Rennes. Une habitude prise lors des trois derniers tours de coupe de France avec de lointains déplacements (Caen, Gonfreville et Romorantin). « On voulait pouvoir se retrouver comme c’était le cas lors de nos trois derniers déplacements, explique Papy Leye, l’entraîneur castelbriantais. Au départ, on souhaitait aller sur Nantes mais ça n’a pas été possible donc on a dû se retourner vers Rennes. »

Ce mercredi en fin d’après-midi, le club de Loire-Atlantique va vivre un moment doublement historique. C’est le premier huitième de finale de son histoire mais aussi la première fois que les Voltigeurs affronteront un club de Ligue 1. « On s’est préparé pour ça, souligne Papy Leye. Il ne faut surtout pas qu’on surjoue. Si on prend un but, on ne doit pas paniquer car on sait qu’on peut marquer. Alès est d’ailleurs revenu au score contre Montpellier au tour précédent. »


>>> Papy Leye : « On sera prêt pour le match de Montpellier »


Montpellier va faire tourner avec plusierus changements avant son match contre Marseille samedi. « Il y aura cinq ou six changements, gardien inclus, a souligné Michel Der Zakarian. Andy Delort va jouer un bon bout de match. Il a eu un problème musculaire donc il faut qu’il retrouve le rythme. Il y aura des temps de jeu réparti pour certains, c’est comme si on faisait une séance forte demain avec une opposition. C’est la même chose. A nous de faire ce qu’il faut sur le terrain pour bien l’aborder et marquer vite. »

Mais son équipe a du mal en début de match, comme ce fut encore le cas dimanche dernier à Angers (1-1). Ce dont pourraient bien profiter Châteaubriant qui aime bien mettre la pression sur son adversaire dès le coup d’envoi avec un pressing très haut. Surtout que le MHSC a un mauvais souvenir avec une élimination à Belfort, un autre club de National 2, au même niveau de la compétition la saison dernière (0-0, 4-5 tab).

Voltigeurs Châteaubriant
Milon – Artu, Mukoko, Gaudiche, Wandji, Touré – Fayolle, Vernet, Nunge – Ramanamahefa, Soumano
Remplaçants : Guivarch (G), Coulibaly, Delaunay, Mendy, Nais, Moriclet, Chehata, Poissonneau, Kreye
Entraîneur : Douada Leye

Montpellier HSC
Berthaud – Souquet, Congré, Mendes, Ristic – Dolly, Ferri, Le Tallec – Skuletic, Wahi, Delort
Remplaçants : Carvalho (G), Hilton, Vidal, Cozza, Sambia, Chotard, Mollet, Laborde, Mavidi
Entraîneur : Michel Der Zakarian

SHARE