Coupe de France. Bulles et Hamel, deux petits poucets qui rêvent en grand

Les Hamelois espèrent vivre encore un moment extraordinaire en passant au sixième tour !
Les Hamelois espèrent vivre encore un moment extraordinaire en passant au septième tour ! (Photo ESM Hamel)

Deux clubs de Départemental 4 sont encore en lice au cinquième tour de coupe de France. Et ils ont la ferme intention de jouer crânement leur chance.

La Ligue Hauts-de-France peut se vanter d’avoir les deux petits poucets de ce cinquième tour de coupe de France. Deux petits clubs, l’un dans l’Oise (Bulles) et l’autre dans le Nord (Hamel). Deux clubs qui se situent dans des petites communes de moins de 800 habitants, avec des budgets de juste quelques milliers d’euros et une centaine de licenciés. Deux clubs qui transpirent le football amateur !

« C’est extraordinaire pour la commune et pour le club ! s’exclame Sofien Tliba, l’entraîneur de l’ES Municipale Hamel. Même pour moi en tant qu’entraîneur, ce parcours est vraiment exceptionnel. Surtout qu’on n’a pas pas volé notre place au cinquième tour. » L’histoire du petit club du Nord est particulière car il a été proche de disparaître en 2012. Mais grâce à son président Ludovic Wuillaume et quelques passionnées, l’ESMH a su rebondir… et l’équipe fanion est désormais invaincue depuis plus d’un an avec notamment ce bel exploit au quatrième tour de coupe de France face à Quarouble (Régional 3).

« Je possède un groupe qui travaille bien avec de bons gars dont quelques-uns ont joué au niveau Ligue, explique l’entraîneur-joueur hamelois. On est capable de rééditer la performance face à Montigny-en-Gohelle. Il ne faudra pas arriver sur le terrain en ayant peur. Je suis confiant en nos possibilités. » Surtout que le technicien n’a jamais connu la défaite depuis son arrivée… « environ une quarantaine de matchs ! »

Deux clubs qui carburent aussi en championnat !

En Picardie, c’est la JS Bulles qui va tenter de poursuivre l’aventure face au FC Bondues (Régional 3) qui est aussi le plus grand club de la Ligue des Hauts-de-France en terme de licenciés. « Ce qui nous arrive est incroyable, ça fait une semaine que je ne dors pas, a confié le président Jean-Michel Ducollet au Courrier Picard. Et j’y crois. Mes gars ont vraiment envie de poursuivre l’aventure. »

Comme Hamel, Bulles a construit son parcours avec l’arrivée de joueurs qui se connaissent bien. « Ici, c’est une histoire de copains, beaucoup se connaissent depuis huit ou neuf ans, a indiqué Benjamin Hamel, le co-entraîneur et joueur au Courrier Picard. Nous nous sommes ralliés autour d’un projet, celui de faire progresser le club. »

Et c’est plutôt bien parti en championnat avec deux victoires en deux journées et quinze buts marqués ! Hamel carbure aussi en Départemental 4 avec trois succès en trois journées, dix-huit buts inscrits. Deux petits poucets qui continuent donc de rêver en grand dans cette « coupe de tous les possibles » !

SHARE