Coupe de France. L’annulation de l’édition 2020-2021 serait une première

133
Coupe de France
La coupe de France a un nouveau format unique cette saison. (Photo Philippe Le Brech - Sports média)

Depuis sa création en 1917, la coupe de France a toujours eu lieu même en temps de guerre. Son annulation serait donc une grande première.

Jeudi dernier, le Premier Ministre Jean Castex a annoncé que les adultes ne pourraient pas reprendre les sports collectifs avant le 20 janvier. Entraînement ou compétition, la question se pose toujours. Et la réponse du Gouvernement aura certainement un impact sur la tenue de la coupe de France 2020-2021 ou sur une possible annulation de cette compétition prisée par le football amateur.

Le timing est en effet très serré. Il reste trois matchs du cinquième tour à disputer puis le sixième et le septième tour avant l’entrée en lice des clubs de Ligue 2. Il faudra ensuite caser la phase finale de la compétition avec les clubs de Ligue 1. Initialement, la finale était programmée le samedi 24 avril 2021. Il est certain que ce ne sera pas possible. Mais la Fédération Française de Football n’a que très peu de marge entre les compétitions européennes (sept créneaux en semaine du 16 février au 28 avril), la trêve internationale (du 22 au 30 mars) mais surtout le début de l’Euro le 11 juin 2021.

« C’est presque cuit, je ne vois pas comment disputer cette compétition dans les dates sauf à jouer jusqu’à fin juillet, a confié Noël Le Graët à nos confrères de France 3 Bretagne. La décision mérite une réunion importante à la Fédération la semaine prochaine pour imaginer un calendrier qui puisse tenir la route, aussi bien pour le football pro que pour le football amateur. » Avec l’annulation de la coupe de France en ligne de mire ?

Les clubs repartis en zones durant la Guerre

Car ce serait une grande première ! Depuis sa création en 1917, la coupe de France s’est toujours disputée. Même durant la Deuxième Guerre Mondiale et l’occupation allemande. A partir de l’édition 1940-1941, la France avait été découpée en trois zones : occupée, libre et interdite. Une finale interzones avait ensuite lieu avant la grande finale. Lors de l’édition 1943-1944, la séparation entre zones est abolie puisque tout l’Hexagone est occupé.

Par contre, des nouvelles équipes dites Fédérales (EF) ont été créées à la demande du Gouvernement de Vichy. Celles-ci regroupaient les joueurs professionnels des clubs de D1. C’est l’EF Nancy-Lorraine qui s’était imposée contre l’EF Reims-Champagne. Dès la saison suivante, les clubs ont retrouvé leur place et malgré les combats pour la libération, cette vingt-huitième édition de la coupe de France sacre le Racing Club de Paris.

En 1992, il n’y avait pas eu de vainqueur puisque la finale n’avait pas eu lieu à la suite du drame de Furiani lors de la demi-finale entre le SC Bastia et l’Olympique de Marseille. Mais l’épreuve n’avait pas été annulée. Si la Fédération Française de Football devait prendre cette décision pour l’édition 2020-2021, ce serait donc une première historique en 104 ans d’existence. Et un vrai coup dur pour le football amateur, friand de la compétition.