Coupe de France. Alexis Jacquey, la porte blindée du FC Houdemont

Alexis Jacquey FC Houdemont
Alexis Jacquey est une véritable terreur pour les attaquants adverses. (Photo DR)
Bannière stages Louza

Avec six tirs aux buts repoussés lors des deux derniers tours, Alexis Jacquey s’est fait une véritable spécialité de ce face à face.

Après le deuxième tour de coupe de France, nous avions mis en avant la performance de Nicolas Marie puisque le portier de l’AS Saint-Vigor-le-Grand (R3 Normandie) avait stoppé cinq penaltys face à Ducey-Isigny (R1). Cette fois, c’est de l’autre côté de la France qu’un gardien se distingue sur les tirs aux buts, plus précisément en Lorraine.

Au deuxième et troisième tour de « la coupe de tous les possibles », Alexis Jacquey a largement participé à la qualification du c en détournant trois tirs aux buts lors de chaque séance contre MJC Pichon et Dombasle FC. Mais cet électricien de 24 ans n’en est pas à son coup d’essai ! En 2019, il avait stoppé les trois premiers tirs de Jarny en finale de la coupe de Meurthe-et-Moselle, permettant à son club de remporter la compétition.

11 penaltys arrêtés sur 13 en 2018-2019 !

Dans L’Est Républicain, il avoue « qu’il n’existe pas de recette magique » tout précisant avec humour « si j’avais un secret pour arrêter les pénos, je ne le dirais pas dans le journal car les tireurs en profiteraient ». Mais a tout de même souligné au quotidien lorrain s’être un peu inspiré de Mickaël Landreau, l’ancien gardien du FC Nantes. Car Alexis Jacquey est un véritable spécialiste avec une réussite exceptionnelle comme le montre ses onze penaltys arrêtés sur treize lors de la saison 2018-2019.

« Il y a des petits choses qui peuvent déstabiliser le tireur, ça se joue dans la tête, précise le gardien houdemontais. C’est d’ailleurs pour ça que d’excellents techniciens et des pros ratent des pénos parfois. S’il n’y avait pas cet aspect mental, ça ferait but à chaque fois ! » Ses performances ne passent d’ailleurs pas inaperçues. « Dans mon entreprise, on me parle de plus en plus de mes arrêts sur penalty, c’est sympa » a-t-il confié à l’Est républicain. Les joueurs de Woippy (D1), que son club affronte au quatrième tour, sont prévenus.

SHARE