Alors que Corte a gagné le droit de jouer en National 3 devant le Tribunal Administratif, la FFF a de nouveau donné raison au FC Balagne… qui n’est pourtant pas réintégré.

La semaine dernière, la Commission Fédérale des Règlements et Contentieux (CFRC) a pour la deuxième fois donné raison au FC Balagne dans son dossier sur la suspension des joueurs de l’AS Furiani Agliani. Le club de l’Île-Rousse termine donc champion de Régional 1 Corse. C’est la raison pour laquelle la rencontre de la première journée entre Corte et Mandelieu, prévue dimanche, a été reportée.

Le club de l’ancienne capitale de la Corse Indépendante avait terminé en tête avant que son voisin de l’Ouest ne gagne sur tapis-vert contre les Furianais. Devant cette décision qu’il estimait injuste, les Cortenais avait saisi le Tribunal Administratif de Paris, qui s’était déclaré incompétent territorialement, puis celui de Bastia qui avait acté sa réintégration en National 3.

« Pas de groupe à 15 ! »

Et c’est là le problème qui se pose à la Fédération Française de Football aujourd’hui. Le règlement fédéral indique que « seule une décision de justice s’imposant à la FFF et ses organes déconcentrés ou l’acceptation d’une proposition de conciliation peut conduire à diminuer ou augmenter le nombre de clubs participants » après l’homologation des groupes par le Bureau exécutif de la Ligue de Football Amateur (BELFA). Ce qui est donc le cas pour Corte avec une décision du tribunal le 19 juillet.

Sauf que le FC Balagne peut légitimement penser intégré le National 3 puisque les différentes commissions, régionales et fédérales, lui ont donné raison. « Mais la FFF nous a bien indiqué que ce serait Corte ou nous, qu’il n’y aurait pas de groupe à 15 ! » assure Franck Agnel, le secrétaire balanin. Son club va-t-il aussi devoir saisir le Tribunal Administratif pour faire valoir ses droits ? Car pour l’instant, aucune information n’a été donnée aux deux clubs sur la suite des événements.

La FFF n’a pas déposé d’appel de la décision du TA de Bastia devant la Cour d’Appel Administrative de Marseille mais elle a saisi le Conseil d’Etat, qui ne juge pas sur le fond du dossier. Il se contente de vérifier le respect des règles de procédure et la correcte application du droit par les juges du fond. Par contre, cette mesure ne suspend pas pour autant la décision du TA de Bastia concernant Corte… qui doit jouer samedi à Lucciana. Ce lundi, le comité directeur de la Ligue de Corse a d’ailleurs – dans une décision à l’unanimité – décidé de demander à la FFF d’intégrer les deux clubs en National 3. Réponse imminente…

PARTAGER