L'équipe communication du FJEP Cornil avait déjà été reçue à l'Elysée par François Hollande au mois d'avril dernier.
L'équipe communication du FJEP Cornil avait déjà été reçue à l'Elysée par François Hollande au mois d'avril dernier. (Photo DR)

L’équipe de communication de Cornil, petit club de Corrèze, a frappé un gros coup en faisant la promotion de son tournoi de sixte avec François Hollande.

« Il n’y a pas de nouvelles sauf bien sûr Cornil samedi, le tournoi de sixtes. Venez nombreux ! » La vidéo de François Hollande faisant la promotion du tournoi du FJEP Cornil a fait le tour de la toile en moins de vingt-quatre heures. A tel point que tous les médias de France et de Navarre l’ont partagée. Mais comment le petit club de Corrèze, dont l’équipe fanion évolue en District 1, a réussi à convaincre l’ex-Président de la République ?

« On a travaillé pour la campagne de Bernard Combes (le maire de Tulle, N.D.L.R.) pendant cinq ans, explique Julien Bistricky. On a réfléchi avec l’équipe communication du club comment faire un gros buzz, comment mettre un gros coup de projecteur sur le club. D’où l’idée de cette vidéo. » Avec ses compères Vincent Boucher, Florian Botelho, Arnaud Chapoux, Quentin Dupuy et Yann Barraud, ils n’ont pas eu de mal à convaincre François Hollande. « Faire cette vidéo l’a beaucoup amusé, il a accepté tout de suite, souligne le dirigeant cornilois. Et la première prise a été la bonne, en tout juste deux minutes c’était plié ! Et ça a explosé très vite sur les réseaux sociaux. »

« C’est à la hauteur de ce qu’on voulait faire ! »

Le buzz est réussi puisque Julien Bistricky et ses amis sont hyper sollicités. « On a eu RMC, Le Figaro, France 3, Ouest France et on a encore des rendez-vous toute la journée, assure-t-il. On est un peu euphorique. Ça peut paraître démesuré mais c’est à la hauteur de ce qu’on voulait faire ! Notre objectif était de s’amuser mais surtout de mettre en avant le FJEP Cornil. C’est réussi. » Après une vidéo avec Pascal Dupraz et la photo prise à l’Elysée, le troisième coup est donc le bon.

Et le tournoi de sixte dans tout ça ? « Généralement, on fait entre 20 et 30 équipe. Mais depuis hier, on a pas mal de messages pour des inscriptions car les habitués ont peur de ne pas avoir de place. » Il devrait en effet y avoir du Monde samedi à Cornil… et peut-être François Hollande !

Retrouvez toutes les infos du FJEP Cornil sur Facebook et Twitter



PARTAGER