Bannière stages Louza

Après les mesures prises dimanche par le Gouvernement, le football amateur est de l’expectative sur les semaines à venir. On fait le point !

Ce dimanche soir, Olivier Véran a annoncé de nouvelles mesures concernant l’épidémie de Covid-19 (Coronavirus). Le Ministre de la Santé a en effet informé que « tous les rassemblements de plus de 1 000 personnes sont interdits, en extérieur ou en intérieur. Les rencontres sportives en milieu ouvert sont concernées par cette interdiction, sauf si la rencontre se fait à huis clos ». Et ceci jusqu’au 15 avril.

Mais c’est pire dans la Ligue du Grand-Est. « La LGEF a décidé de suspendre toutes les activités prévues au moins jusqu’au 23 mars prochain. A savoir, les matchs de compétitions officielles prévus en salle comme à l’extérieur, l’ensemble des formations, stages, détections, réunions publiques. Les rencontres de niveau national gérées par la FFF (N2, N3, U17 nationaux, U19/U19F nationaux, D2 Futsal, D2 Féminine) sont pour l’instant maintenues sous réserve de pouvoir être disputées à huis clos. »

Un report des compétitions ?

Selon nos informations, la Fédération Française de Football a annulé tous les rassemblements de jeunes qui ont lieu au mois de mars à Clairefontaine. Nous avons interrogé l’instance fédérale qui ne nous a pas répondu. Mais de nombreux reports devraient avoir lieu jusqu’au 15 avril, à l’image du Mondial U16 de Montaigu dont l’annulation a été confirmée ce lundi matin. Ça devrait être le cas de la plupart des tournois de jeunes prévus durant la semaine ou le week-end de Pâques.

Pour les clubs, c’est aussi l’inconnue. En National, National 2 et National 3, quelques clubs jouent devant plus de 1 000 spectateurs à domicile et il faudra faire un choix : soit réduire l’accès au stade, soit jouer à huis clos. « On avait une affiche qui devait attirer plus de 1 500 personnes, ce sera donc un manque à gagner très important » nous a confié un dirigeant de club de National 2 cet après-midi. C’est le cas pour des clubs de National 2 comme Bastia, Rouen, Sedan, Saint-Brieuc, Les Herbiers ou Annecy.

Une rumeur concernant un report complet des compétitions pendant un mois nous a été remontée mais cela paraît fort improbable. Même si certains élus seraient plutôt favorable à cette solution. En attendant, ces nouvelles mesures prises jusqu’au 15 avril sont réellement très contraignantes.

SHARE