Le Stade Briochin est promu en National ! (Photo Philippe Le Brech)

En National 2, le nombre de contrats fédéraux par club est très disparate. Seulement deux clubs n’en ont possédé aucun cette saison.

Dossier spécial contrats fédéraux
Tous le week-end, nous vous proposons une enquête sur le nombre de contrats fédéraux dans les championnats nationaux. Il faut néanmoins noter qu’il n’est pas indiqué si ces contrats sont à temps plein ou partiel, ni le quotient qui peut être différent suivant le statut précédent des joueurs, information que nous n’avons pas pu collecter.

Cette saison, le Sade Briochin ne possédait qu’un seul contrat fédéral. Ce qui n’a pas empêché le club des Côtes d’Armor de terminer premier du groupe B et ainsi d’accéder à l’étage supérieur. Et ce contrat n’a été signé que le 30 janvier pour Charly Dutournier, arrivé du FC Villefranche (National). Deux clubs font même mieux que Saint-Brieuc puisque Jura Sud Foot et Moulins Yzeure Foot n’avaient aucun contrat fédéral.

De l’autre côté de la pyramide, ils sont cinq clubs à posséder plus de 20 contrats fédéraux. L’Etoile Fréjus Saint-Raphaël est le champion toute catégorie de la division (24) devant Fleury 91 FC (23) puis le duo du groupe A, le SC Bastia et le CS Sedan-Ardennes (22). Le Vendée Les Herbiers Football complète ce quintuple (21). Ce qui est tout de même plus que sept clubs de National !

La moyenne des 51 clubs de National 2 (hors équipes réserves professionnelles) est de 8,5 contrats fédéraux par club. La moitié d’entre-eux ont entre 4 et 10 joueurs sous contrat. Ce qui montre que la division est vraiment très différente, avec notamment des disparités par régions. Mais comme nous l’indiquions pour le National, de nombreux clubs préfèrent proposer des contrats d’éducateurs à leurs joueurs afin qu’ils passent leurs diplômes et s’occupent des équipes de jeunes.

Visuel Footamateur.fr – Toute reproduction est interdite
PARTAGER