L'US Varades ne s'était pas qualifié pour le quatrième tour de coupe de France depuis seize ans !
L'US Varades ne s'était pas qualifié pour le quatrième tour de coupe de France depuis seize ans ! (Photo USV)

Ils sont en D1, D2 ou D3 et ils ont leurs maillots ! Zoom sur quelques clubs de District qui ont été chercher leur qualification pour le quatrième tour de coupe de France à travers un bel exploit.

« Ce n’est pas un hold-up car on eu plus d’occasions qu’eux sur l’ensemble du match ! » Pour Karim Allaire, l’entraîneur de l’US Varades, pensionnaire de District 1 de Loire-Atlantique, la victoire contre l’ESO La Roche (DRS) est plus que méritée. « Cela faisait seize ans que le club ne s’était pas qualifié pour le quatrième tour, se réjouit l’ex-joueur du RC Ancenis 44. Je suis satisfait car on a un groupe très jeune. Et j’avais insisté pour qu’on aborde ce match comme les autres. »
Le même exploit a été réalisé par l’ES Dresny-Plessé (D1) face à… Luçon ! Aujourd’hui en DRS Atlantique, le club qui évoluait encore en National la saison dernière n’avait pas été éliminé au troisième tour de coupe de France depuis plus de vingt ans ! « Je ne vais pas cacher que j’ai surfé sur le fait que notre adversaire était en reconstruction, admet Samuel Boucard, le coach plesséen. Tout d’abord, la stratégie était de les faire douter le plus longtemps possible. Sauf qu’on menait 2-0 au bout de vingt minutes ! »

« On joue la coupe sans pression ! »

L’écart était moins grand pour Pays de Guéméné face à Saint-Julien Vairé (D1 Vendée) mais il fallait souligner la qualification de ce club de… District 3 de Loire Atlantique. « Cela faisait de nombreuses saisons que le club ne s’inscrivait plus en coupe de France et là on est au quatrième tour, souligne l’entraîneur Jérémy Jannault. C’est une très bonne performance. Pour nous, l’idéal serait à présent de jouer contre les Voltigeurs Châteaubriant (CFA), pour nos bénévoles, pour nos jeunes. »
A tout juste une heure de route, en Bretagne, c’est le CS Josselin (D2 Morbihan) qui s’est offert un bel exploit en éliminant Marzan (PH). « Ce résultat résume notre nouvel état d’esprit, précise le président Benjamin Desroches. On joue la coupe sans pression. On joue les matchs les uns après les autres en se disant qu’une simple D2 n’a rien à perdre. En tout cas le quatrième tour, ça fait longtemps que le CSJ ne l’a pas connu. Cela nous fait plaisir pour nos jeunes joueurs, nos bénévoles et nos supporters. »

La joie était aussi présente à Saint-Thonan (D2), La Ploeucoise (D2) et l’Entente Sud Armor (D1) qui ont respectivement sorti VGA Bohars (DRH) (1-0 ap), US Plessala (PH) (1-0) et l’US Quessoy (DRH). Maintenant, tous ces clubs attendent le tirage au sort avec impatience… et tous sont partagés entre un tirage abordable, mais la possibilité d’une élimination anonyme, ou sortir un gros morceau du chapeau et ainsi être sous la lumière. Cruel dilemme.

Avec correspondance de F. Jigorel

PARTAGER