Photo Jérôme Bouchacourt @ Footamateur

La commission de discipline du District des Vosges a lourdement sanctionné l’AS Châtenois dont certains joueurs avaient agressé des arbitres en fin de saison dernière.

A l’aube de la saison dernière, la municipalité de Châtenois (Vosges) avait menacé le club de foot de geler la subvention de 6000 euros et de fermer les installations sportives à la suite de certains débordements sur et en dehors du terrain.

« Les joueurs comme les supporters de l’AS Châtenois ont une très mauvaise réputation au sein du département et de l’ensemble de la communauté du football, expliquait alors le maire Guy Savage à nos confrères de Vosges Matin. On ne peut pas continuer à cautionner de tels agissements, qui ne sont pas concevables dans le foot. Je n’évoque pas les résultats car on peut gagner ou perdre, mais ce que l’on veut, c’est avoir un club sain. »

Un joueur suspendu dix ans avait participé à la rencontre !

Hors de graves incidents ont éclaté le 21 mai lors de la rencontre face à Mirecourt puisque un de deux arbitres assistant a été agressé. Traité le 15 juin en commission de discipline, ce dossier a été mis en instruction jusqu’à la séance de ce lundi 18 septembre. Et les sanctions sont assez lourdes. Un des protagonistes a été suspendu trois ans fermes pour avoir « agressé l’assistant 1 verbalement et physiquement en venant poser son front contre le sien qui sans l’intervention de son capitaine et des joueurs, il l’aurait frappé. Son attitude a obligé l’arbitre d’arrêter le match ».

Un joueur de l’AS Châtenois, déjà suspendu dix ans en 2013, aurait pris part à la rencontre. Il a été suspendu six mois supplémentaires pour « insultes et menaces envers assistant 1 », sa sanction court donc désormais jusqu’en juin 2024. Enfin deux autres joueurs ont été suspendus pour dix et douze matchs. Aucune équipe n’a été engagé en championnat cette saison par le club qui semble donc avoir été victime de ses excès.

SHARE