Émeric a eu un gros coup de cœur pour Clémentine lors du speed-dating.
Émeric a eu un gros coup de cœur pour Clémentine lors du speed-dating. (Photo Aurelien FAIDY/M6)

Lundi soir, Clémentine a rencontré Émeric au speed-dating. Puis le footballeur finistérien a choisi la jeune arbitre nantaise pour la suite de l’émission. Elle se confie sur le début de cette aventure.

Pourquoi t’es-tu inscrite à l’Amour est le pré ?
« Je regarde l’émission depuis des années, mais rarement les portraits car je ne me sentais pas concernée. Et je ne sais pas pourquoi, j’ai regardé le Replay. J’ai vu un seul portrait, celui de Émeric. Outre son physique, ce qu’il raconte m’a parlé et touché. Et je savais que si je ne lui écrivais pas, j’aurais eu des regrets. »

Du coup, ce n’est pas trop intimidant d’être choisie et d’arriver là-bas avec plein d’autres filles ?
« Si c’est très intimidant et stressant… mais les autres filles étaient très sympas ! C’est surtout la présence des caméras qui est dure à gérer ! »

Il n’y a pas de « concurrence » quand vous vous retrouvez toutes ensemble ?
« Absolument pas. Et je pense que c’est ce qui m’a mis à l’aise. »

Le stress doit encore monter d’un cran quand tu montes les marches pour aller au speed-dating ?
« Je suis passée à la fin des speed dating, des heures d’attente, c’était donc un stress fou. Et je n’en menais pas large en montant les marches pour aller voir Emeric. »

« Je me refuse d’aller voir sur internet ce qu’on dit de moi ! »

Pourtant tu as semblé très à l’aise en face de lui…
« Cela ne reflète pas du tout mon ressenti au moment du speed dating. J’avais vraiment le trac, mais j’ai essayé de gérer au mieux. »

En tout cas, tu as montré que tu aimais le foot et le sport, ce qui a apparemment fonctionné !
« C’est plus facile d’entamer la discussion sur un sujet qui nous est commun en effet. »

Et après la décision, vous faites quoi ? vous restez un peu où vous partez ?
« Nous sommes restés très peu de temps car le speed-dating a duré longtemps. Et on a dû courir un peu pour que je puisse attraper mon train. »

Qu’est-ce qui a changé dans la vie quotidienne depuis ton passage à l’écran ?
« Pas grand chose… Quelques personnes me reconnaissent et prennent le temps de venir discuter avec moi. C’est tout. Par contre, je me refuse d’aller voir sur internet ce qu’on dit de moi. »

>>>  A lire aussi : Clémentine, une jeune arbitre cherche l’Amour dans le pré

>>> A lire aussi : Émeric, footballeur de District et candidat de l’Amour est dans le pré

PARTAGER