Christophe Dugarry soutient le collectif des clubs amateurs. (Photo Philippe Le Brech)

Sollicité par l’AFFA, le champion du Monde 98 a décidé de soutenir le collectif des clubs amateurs contre les décisions de la FFF.

Malgré des lettres à Noël Le Graët restées sans réponse ou encore des recours rejetés en bloc par le Comité National Olympique et Sportif (CNOSF), l’Association Française de Football Amateur (AFFA) et le collectif des clubs qui se bat pour ses droits ont reçu un soutien de poids ces derniers jours en la personne de Christophe Dugarry.

« Un club m’a parlé de sa position très nette sur sa position par rapport à Noël Le Graët, explique Eric Thomas, le président de l’AFFA. Je l’ai appelé, on a échangé et il a signé la lettre à la FFF en soutenant notre démarche. » Le champion du Monde 98 n’a en effet pas été très tendre ces dernières semaines avec le président de la FFF dans son émission sur RMC.

« J’ai arrêté de croire à la compétence du président Le Graët pour parler de football depuis qu’il a milité de toutes ses forces en 2008 pour maintenir Raymond Domenech après le fiasco en équipe de France, a-t-il notamment lâché la semaine dernière. C’est un excellent politicien. Je ne sais pas par quel coup de baguette magique il s’est retrouvé président de la fédération. Il n’aurait plus jamais dû être dans le football. Il fait de la politique. Il n’a pas fait tout ce qu’il a fait dans l’intérêt du football. À travers ce veto, il maintient sa décision prise pour le foot amateur. »

Christophe Dugarry a donc signé le dernier courrier envoyé à Noël Le Graët dans lequel l’AFFA et le collectif des clubs amateurs demandent « au nom de l’intérêt supérieur du football, l’organisation d’une Assemblée fédérale extraordinaire, seule habilitée pour prendre de nouvelles décisions ». Tout en précisant souhaiter « une meilleure reconnaissance du football amateur, par l’obtention immédiate du droit de vote des Présidents des 14 632 clubs amateurs français, comme c’est déjà le cas pour les clubs professionnels ».

La lettre envoyée à Noël Le Graët

PARTAGER