Christian Gyeboaho (GFCA) « Pour réaliser un exploit, il faut y croire »

Christian Gyebohao
Christian Gyebohao aura fort à faire contre Lille, leader de Ligue 1. (Photo Frédéric Braz)
Bannière stages Louza

Le Gazélec Ajaccio a tiré le gros lot avec la réception du leader de Ligue 1, le LOSC, ce dimanche en 16ème de finale de la coupe de France. Notre partenaire Métro-Sports a réalisé un portrait du milieu gazier Christian Gyeboaho, à lire en intégralité ici. Ce dernier est notamment revenu sur ce match de gala pour lequel la formation corse compte bien jouer crânement sa chance. Extrait.

Engagés dans la voie amateur de cette édition très spéciale de la Coupe de France, les Corses se sont défaits de l’AS Furiani-Agliani (N2), l’US Saint-Omer (N3) et finalement de Saint-Brice-sous-Forêt (R1) pour arriver jusqu’en seizièmes de finale. Au soir du tirage, le cœur de Christian balance entre tirer un gros et prendre une N2 « pour passer un tour de plus ». Le destin tranche, ce sera le LOSC de Lille, leader de Ligue 1. « Ça m’a fait chaud au cœur. C’est ce qui se fait de mieux en France », se rappelle t-il euphorique.

Jamais facile de jouer en Corse

S’il ne s’attend pas à un match facile, le néo-Gazier ne vend pas la peau des Corses pour autant : « Je sais qu’ils ne nous prendront pas à la rigolade. Jouer en Corse, ce n’est jamais simple. » Surtout face à un ancienne équipe de Ligue 1. En Coupe, le coach Ducourtioux avait jusqu’à présent fait tourner pour concerner son groupe. Ce week-end, c’est encore l’inconnue pour Christian et ses coéquipiers, qui croient en leurs chances : « Pour réaliser un exploit, encore faut-il y croire. C’est le minimum (Rires) ! » Pour eux, il faudra également regarder leurs adversaires dans les yeux pour espérer l’emporter. Oublier Jonathan Ikoné, Jonathan David, José Fonte, ne penser qu’au football. « Quand l’arbitre sifflera le début de la rencontre, il ne faudra plus penser à ça. Ca reste un match de foot après tout », glisse Christian. Un match aux allures de gala, avant de peut-être baisser le rideau. Un peu bizarre. Mais qui donnera sûrement au stade Ange-Casanova, la nostalgie de la Ligue 1.

Pour lire l’intégralité du portrait, rendez-vous sur Métro-Sports.

Le match des 16e de finale de la Coupe de France Gazélec Ajaccio – Lille OSC se disputera ce dimanche 7 mars à partir de 18h30. Il pourra être suivi en direct sur notre site.

SHARE