Les recrues Choletaises 2020 (@ André Paquereau);

Grosse déception de la saison dernière avec un classement loin des ambitions affichées, le SO Cholet repart sur de nouvelles bases.

 Malgré une baisse de 30 % de son budget, (crise du Coronavirus oblige), la cellule de recrutement du SO Cholet n’a pas chômé pour renouveler en profondeur l’effectif de l’équipe fanion. A ce jour, le club a déjà officialisé l’arrivée de 14 nouveaux joueurs (dont deux prêts), pour autant de départs.

Un recrutement cohérent et des paris sur l’avenir !

« Je ne dis pas que notre équipe était totalement individualiste, mais globalement nous n’agissions pas comme une vraie équipe, déclarait récemment le président Benjamin Erisoglu, sur le site internet du club. Nous avons décidé de nous orienter vers des joueurs qui ont faim, en pleine progression, et qui ne s’appuient pas forcément sur un CV ronflant. »

C’est ainsi que le club des Mauges a recruté « malin » en attirant des valeurs sûres de National 2, et des jeunes plein d’avenir désireux de prouver qu’ils peuvent s’imposer en National, en travaillant. 

« On va commencer la préparation à 25, et on va voir comment les choses vont évoluer, a-t-il précisé mercredi dernier lors de la conférence de presse. Certains étaient là depuis 4 ou 5 ans, c’est un cycle tout simplement. A un moment, il faut savoir restructurer, amener de la fraîcheur, aucun joueurs n’est parti, resté ou arrivé par défaut. Il n’y a aucun joueur que nous voulions que nous n’ayons pas eu : ce n’est donc pas qu’une question de salaire. On a fait un recrutement à l’image du club, de notre caractère et de ce championnat. »

Mercredi, tous les joueurs et le staff ont été soumis aux protocoles et mesures sanitaires de rigueur contre la Covid-19. Puis Stéphane Rossi a pu dès jeudi après-midi rassembler tout son monde au Stade Pierre Blouen pour le premier entrainement collectif, tous les test effectués la veille s’étant avérés négatifs.

Pour cette première de la saison le technicien Choletais, avait un groupe de 27 éléments à sa disposition, sans Steve Elana (sur le départ ?) mais avec Adrien Dabasse, qui a finalement prolongé, Faissal Mannai, premier contrat, et … Bogdan Zekovic, un ancien joueur du club qui évoluait la saison dernière à Lège-Cap-Feret (National 3). Quelques jeunes issus de la formation choletaise était également conviés à cette préparation d’avant-saison.

Stéphane Rossi à la reprise de l’entraînement. (Photo André Paquereau)

Le staff choletais va avoir six semaines et six matchs de préparation pour trouver la bonne formule avant de débuter le championnat le 21 août prochain.

Le point sur l’effectif du SO Cholet

Huit joueurs sous contratGardien : Steeve Elana (???). Défenseurs : Dylan Mboumbouni, Mame Balla Tine. Milieux de terrain : Calin Calaidjoglu, Nianankoro Doumbia, Jonathan Mexique, Faissal Manai, (1er Contrat). Attaquant : Adrien Dabasse (prolongation).

Quatre joueurs en fin de contratDéfenseurs : Issa Cissokho, Ryan Diafat, Moussa Diallo, Wilson Mendy. 

12 joueurs déjà partis. Gardien : Christopher Dilo (retour de prêt au Paris FC, L2). Défenseurs : Kévin Malaga (Chartres, N2), Djessine Seba (US Orléans, Nat.), Adrien Pagerie (Villefranche, Nat). Milieu de terrain : Ismaël Keïta (Orléans, National). Isaac Hemans (retour de prêt au Paris SG, L1), Garland GBelle (SC Lyon, Nat). Attaquants : Benjamin Gomel (retour de prêt à Lens, L1), Billy Ketkeophomphone et Kévin Rocheteau (Dunkerque, L2), Ibrahima Sory Keita (Bourges Foot, N2), Saad Trabelsi (Le Puy Foot 43, N2).

Douze joueurs recrutés. Gardien : Antonio Demo (Dragovoljac – D2 Croatie), Défenseurs : Moussa Niakaté (Laval – Nat.), Ibrahima Savane (Avranches – Nat.), Yacouba Seydi (Bergerac – N2), Junior Marsoni Sambu Mansoni (Visé – D3 Belgique), Yasser Balde (Sedan – N2), Moussa Sylla (RC Lens – N2). Milieu de terrain : Fred Dembi et Kader N’Chobi (FC Rouen-  N2). Attaquant : Julien Maggiotti (Lucciana -N3), Nigel Solvet (Haguenau – N2), Marwane Elaz (Concarneau – Nat)

Deux joueurs prêtés. Milieu de terrain : Tom Renaud (Lorient L2-N2) et Junior Burban (Lorient, N2).

PARTAGER