Charles Devineau a posé une dernière fois avec les joueuses de l'OL à Budapest. (Photo Olympique Lyonnais)

Après deux saisons comme adjoint auprès de Reynald Pedros à l’Olympique Lyonnais, Charles Devineau a choisi de revenir sur la région nantaise.

Au retour de Budapest, où l’équipe féminine de l’Olympique Lyonnais a remporté une nouvelle Ligue des Champions, Charles Devineau s’est accordé avec ses dirigeants pour ne pas faire sa troisième année de contrat. « Je souhaitais revenir dans la région nantaise pour des raisons familiales, explique le désormais ex-adjoint de Reynald Pedros. Et le club a été très classe en me libérant de ma dernière année de contrat. »

Le technicien gardera néanmoins de très bons souvenirs de ces deux saison lyonnaises. « C’est la fin d’une très belle aventure dans un club hyper bien structuré, confie-t-il. Sur ces deux années, on a fait un parcours presque parfait en ne loupant que la coupe de France la saison dernière (défaite 0-1 contre le Paris Saint-Germain, NDLR). Et puis j’aurais vécu des choses exceptionnelles comme le séjour à Miami ou encore la visite des centres de formation de l’Ajax, de Chelsea, de Barcelone ou encore de Manchester City. »

« Je ne ferme aucune porte ! »

Après des expériences au SO Cholet (CFA2) puis au FC Nantes (National U19), Charles Devineau a donc découvert le football féminin à l’Olympique Lyonnais. « Je ne connaissais pas, et j’avoue avoir eu un peu d’appréhension au départ, assure-t-il. Mais elles ont été vite levées ! Avec cette expérience, je trouve qu’il y a beaucoup de choses à apprendre chez les féminines, que ce soit en termes d’entraînement ou d’état d’esprit. »

Et cela lui a aussi permis d’enrichir son CV. « Après avoir connu le monde amateur puis un centre de formation, c’était le top pour mon bagage personnel. A Lyon, j’ai découvert un rôle d’adjoint que je ne connaissais pas. C’était très enrichissant. Comme ça, je ne peux pas me mettre dans une case, ce qui est très bien comme ça. » Si le club lui a proposé d’intégrer l’académie, « en prenant les U19 Nationaux », il a néanmoins préférer retourner vers sa famille à Cholet.

Titulaire du Brevet d’Entraîneur Formateur de Football (BEFF), l’ex-milieu de terrain cherche donc un nouveau challenge pour la saison prochaine. « Je peux aussi bien retrouver un club amateur, en National 3 ou Régional 1, rester dans le monde professionnel mais aussi être adjoint dans un club de National, précise-t-il. En tout cas, je veux trouver un nouveau challenge pour la saison prochaine. Mais je ne ferme aucune porte. » Avis aux amateurs !


PARTAGER