Le Choletais Dimitri Caloin pourrait être sélectionné pour la CAN ! (Photo Lisa Paquereau)

La 32ème édition de la Coupe d’Afrique des Nations ouvrira ses portes le 21 juin prochain en Egypte. Au nombre des joueurs qui animeront cette compétition se trouvent des footballeurs qui viendront du championnat amateur.

La CAN à 24 connaitra la participation de nouvelles nations et de nouveaux joueurs qui viendront d’un peu partout. Cette compétition va susciter beaucoup de paris en ligne. Presque tous les championnats seront représentés. Allons à la découverte de quelques joueurs qui évoluent en amateur et qui pourrait être de la campagne du Caire.

Les Ecureuils du Bénin

Le Bénin fera son retour dans la compétition en Egypte après 9 ans d’absence sous la houlette de Michel Dussuyer. La dernière participation de Stephane Sessegnon et de ses coéquipiers remonte en 2010 et c’était déjà avec le technicien Français. Si dans l’effectif qui sera probablement à cette édition il aura des rescapés d’Angola 2010, il aura aussi de nouvelles têtes qui y seront. Deux de ses nouveaux viennent de la France en National 2.

Mama Seibou

L’été dernier, le milieu de terrain de 23 ans a quitté l’ASPAC pour rejoindre le Sporting Club de Toulon en National 2 en France. Auteur de 22 matchs et de 2 buts avec les Azurs et Or, le Béninois a fait forte impression en jouant une part active dans la qualification des Ecureuils. Son match contre les Eperviers du Togo lors de la 6ème et dernière journée des éliminatoires lui ont peut être ouvert définitivement les portes de la CAN.

Seidou Barazé

Agé aujourd’hui de 28 ans, le joueur de Moulins-Yzeure Foot 03 a fait aussi une bonne campagne des éliminatoires avec les Ecureuils. Fort du pied droit, il a été repositionné latéral droit durant la campagne afin de compenser le grand vide qu’a le Bénin à ce poste. Ses prestations lui ont ouvert probablement les portes de l’Egypte. De plus, les prétendants à ce poste ne sont pas légions du côté du pays du roi Toffa. Seidou Barazé qui évolue donc en National 2 peut être aussi à Ismaïlia là où les Ecureuils s’installeront pour les phases de groupe.

Madagascar

Les Zébus de Madagascar seront à leur première expérience continentale en Egypte. Ils ont fini deuxième de ses éliminatoires derrière le Sénégal. Pour cette première, le pays du président de la CAF Ahmad Ahmad comptera sur certains joueurs qui évoluent aussi en amateur.

Pascal  Razakanantenaina

Agé de 32 ans, le joueur de la Jeunesse Sportive Saint Pierroise en D1 Régionale a été l’un des acteurs de la première qualification du Madagascar. Il pourrait aussi être du rendez-vous Egyptien en juin prochain. Pascal Razakanantenaina est un défenseur.

Toavina Rambeloson

Défenseur de métier, le joueur de Arras AF en National 2 est également l’un des joueurs en amateur qui pourrait découvrir la CAN cette année. Agé de 26 ans, il est dans l’actuel effectif de la sélection nationale. Même s’il a très peu joué, il pourrait avoir sa place dans les 23 heureux de Nicolas Dupuis.

Dimitry Caloin

Evoluant actuellement sous les couleurs des  Diables Rouges, il peut aussi découvrir la CAN. Le milieu de terrain de 29 ans en National 2 avec Les Herbiers VF compte actuellement 4 sélections.

Zotsara Randriambololona

Avec 11 sélections à son actif à Madagascar, il évolue au FC Fleury 91 en National 2. Zotsara sera aussi probablement à la CAN car ayant été l’un des hommes sur qui le sélectionneur des Zébus a compté durant la Campagne.

William Gros

Il ne compte que 3 sélection, mais l’attaquant de 27 ans peut aussi trouver sa place dans les 23 ambassadeurs Malgaches en Egypte. Il évolue à l’AS vitré en National 2.

Mauritanie

Les Mourabitounes seront aussi du rendez-vous de cette CAN. Conduite par Corentin Martins, l’équipe compte aussi dans ses rangs quelques joueurs amateurs parmi lesquels Souleymane Anne. L’attaquant de FC Aurillac Arpajon a intégré l’effectif de la Mauritanie cette année. Agé de 21 ans, il peut aussi faire son apparition dans la liste des 23 Mauritaniens pour la CAN.

Ce sont là quelques joueurs qui jouent en amateur et qui peuvent découvrir la cour des grands en Egypte par le biais de la CAN. Au cours de la compétition, nous allons surement découvrir d’autres que les divers sélectionneurs auront à dénicher avec le temps.


PARTAGER