Les Saranais sont pour l'instant empêché de monter en National 3 par la Ligue du Centre Val de Loire.
Les Saranais sont pour l'instant empêché de monter en National 3 par la Ligue du Centre Val de Loire. (Photo USM Saran)

Le comité de direction de la Ligue Centre Val de Loire a décidé de refuser la montée de l’USM Saran, troisième de Régional 1. Explications.

Jeudi dernier, le comité de direction de la Ligue du Centre Val de Loire a prononcé une sanction administrative à l’encontre de l’USM Saran, troisième du championnat de Régional 1 en se basant sur l’article 235 des Règlements Généraux de la FFF. « Lorsqu’un club se trouve placé en redressement ou en liquidation judiciaire, le Président dudit club pourra faire l’objet de toute sanction prévue au Règlement Disciplinaire figurant en Annexe 2 des présents règlements. »

Comme dans le cas du Limoges FC en National 2, la sanction est donc une une rétrogradation administrative. « Considérant le jugement du Tribunal de Grande Instance d’Orléans du 13/10/2017 ouvrant à l’égard du club USM Saran une procédure de redressement judiciaire, Par ces motifs : Prononce la rétrogradation dans la division immédiatement inférieure à celle pour laquelle elle aurait été sportivement qualifiée, de l’équipe 1ère Senior pour la saison 2018/2019 ; Transmet le dossier à la CRCC eu égard à la situation du Président du club en application de l’article 235 RG FFF. »

Le club de la banlieue d’Orléans avait déjà été interdit d’accession en National 3 la saison dernière par la DNCG. Sauf que cette fois, le président ne souhaite pas se laisser faire. « Le dossier est bien plus étayé que la saison passée, nous sommes sereins et motivés pour aller au combat » a affirmé Jean-Marie Bijotat à nos confrères de La République du Centre. Il devrait donc faire appel de la décision… voir plus si affinités.

PARTAGER