Fabrice Thomas (ici avec Orvault SF la saison dernière) a inscrit un doublé avec l'US Loire -Divatte.
Fabrice Thomas (ici avec Orvault SF la saison dernière) a inscrit un doublé avec l'US Loire -Divatte. (Photo Philippe Serre - Reflex 1.7)

En Ligue des Pays de la Loire, les deux entraîneurs ont dû pallier à un manque d’effectif ce week-end. Et Fabrice Thomas s’est même fendu d’un doublé !

« C’est le troisième doublé de ma carrière, les deux autres c’est quand j’étais plus jeune. » Ce dimanche, Fabrice Thomas a dû reprendre du service avec l’US Loire Divatte (DRH Pays de la Loire). Et à 39 ans, le défenseur central a plutôt montré qu’il avait de bons restes en marquant un doublé contre la réserve de l’ES Segré (3-1). « J’avais déjà joué en coupe de France à Nantes Metallo en début de saison, car je sentais que ma défense n’était pas tout à fait prête, puis à Segré au match aller, explique l’entraîneur du club de La Chapelle Basse-Mer. Mais j’ai quelques soucis d’effectif depuis le mois de décembre et je me mets régulièrement sur le banc. »

Il ne pensait néanmoins pas avoir cette réussite. « Ça fait quatre ans que j’ai arrêté la compétition, rappelle-t-il. Je suis monté deux fois sur des corners et j’ai marqué. J’ai apporté ma pierre à l’édifice ! » L’ancien joueur de la Saint-Aubin Guérande a-t-il loupé une carrière d’attaquant ? « Ah non pas du tout car il aurait fallu que j’ai d’autres qualités ! » rigole-t-il. Son doublé a néanmoins permis à son équipe de garder ses distances sur la zone rouges « après neuf matches sans victoire ».

« Le joueur dans ma zone n’avait même pas vingt ans ! »

Un autre entraîneur a fait son retour sur le terrain, Franck Manceau. « Je n’avais pas beaucoup de joueurs à l’entraînement toute la semaine, vingt pour trois équipes seniors vendredi, déplore le technicien du FC Montaigu. A 45 ans, je ne pensais pas être obligé de rejouer surtout en DRS (l’équivalent de la Régional 2, N.D.L.R.) ! » Surtout que son équipe s’est lourdement inclinée face à l’AS Sautron.

Et le lendemain de match n’a pas été de tout repos ! « Ce matin (lundi, N.D.L.R.), ça tire quand même un peu, assure l’ex-milieu de terrain de l’AS la Châtaigneraie. Et dire que le joueur dans ma zone n’avait même pas vingt ans ! Les années passent… » Les deux coaches ont donc repris du service mais ce n’est pas certain de les revoir sur le terrain le week-end prochain.

PARTAGER