A la FFF, c'est compliqué d'avoir un interlocuteur !
Le siège de la FFF. (Photo Jérôme Bouchacourt)

Fin du CNDS, nouvelles aides pour les clubs ou encore changement de certaines règles du jeu… On fait le point sur ce qui va changer en 2019.

La nouvelle année va être accompagnée de plusieurs changements pour le football amateur. Le premier est très important avec la fin du Centre National pour le Développement du Sport (CNDS) qui allouait notamment des aides pour l’emploi ou les infrastructures sportives. Il va être remplacé par l’Agence Nationale du Sport à partir du 1er mars 2019.

La volonté de l’Etat est notamment « de mieux se coordonner avec les collectivités, qui sont déjà les premiers financeurs du sport en France, pour co-construire les orientations déclinées sur leurs territoires ». Quelles seront les incidences sur les financements pour les clubs amateurs ? « La mise en place de cette nouvelle organisation sera progressive et concertée avec le mouvement sportif, les collectivités et le monde économique » a indiqué Roxana Maracineanu, la Ministre des sports.

En attendant les nouvelles modalités de ces aides, les clubs de football amateur vont, dès les prochaines semaines, recevoir des bons d’achats dans le cadre de l’héritage de la victoire des Bleus à la coupe du Monde 2018. Ce sera 500 euros pour les clubs de moins de 100 licenciés, 600 euros pour les clubs qui possèdent une école de football féminine ainsi que 700 euros pour les clubs qui possèdent une école de football masculine. Ces sommes seront cumulables, donc un club pourra recevoir jusqu’à 1 300 euros… mais uniquement « chez des distributeurs agréés » dont Intersport, partenaire officiel de la FFF.

>>> A lire aussi : Les modalités de redistribution des 10 millions vers le football amateur

Enfin, le football pourrait évoluer avec de nouvelles règles dès la saison 2019-2020. L’international Football Association Board (IFAB) réfléchit en effet à des changements dans les lois du jeu. Possibilité d’interdire les changements dans le temps additionnel, rendre le penalty unique sans qu’un joueur ne puisse reprendre le ballon une fois qu’il a été détourné par le gardien ou encore changer la fameuse loi 12 relative aux fautes de main.

Toutes les nouvelles idées de changement des lois du jeu sont actuellement en discussion à Londres et elles seront proposées au comité décisionnel en mars 2019. Il faudra ensuite que les fédérations approuvent ou non ces changements… pour une mise en place pour la saison prochaine.

PARTAGER