A part les U17 qui évolueront en National U17, l'USJA Carquefou devrait avoir uniquement des équipes en championnat de District. (Photo Philippe Serre - Reflex 1.7)

Nantes Bellevue et Carquefou privés de label jeune, Vertou sanctionné pour ses éducateurs… les trois clubs ont été recalés par la Ligue des Pays de la Loire.

En début de semaine, la Ligue des Pays de la Loire a envoyé à ses clubs le noms des heureux élus qui évolueront dans les championnats jeunes cette saison. Et sans trop de surprises, l’USJA Carquefou et la JSC Nantes Bellevue ne figure dans aucune catégorie. La cause ? Les deux clubs n’ont pas obtenu le label jeune, sésame indispensable pour pouvoir inscrire ses équipes jeunes en championnat régional.

« L’aspect sportif n’est pas vraiment pris en compte, déplore Sébastien Le Paih, le responsable sportif carquefolien. On a terminé dans les trois premiers dans chaque catégorie Elite de Ligue la saison dernière, avec notamment nos U17 qui montent en National. C’était même une des meilleures saisons du club chez les jeunes depuis très longtemps. »

Pour Carquefou et Nantes Bellevue, la non-attribution du label jeune vient d’un manque sur les plateaux des jeunes filles. « On nous avait dit qu’il en faudrait trois mais en fait c’était huit, explique Loutfi Zébidi, le manager général du club nantais. Si on avait été correctement informés, nos filles auraient fait plus de plateaux. Et puis il faut rendre les documents en mai alors que la saison se termine fin juin. »

« Les clubs étaient prévenus ! »

L’USSA Vertou a aussi été sanctionnée puisque le club du Sud-Loire n’aura pas de U14 et U19 en championnats de Ligue. « Nos U13 terminent vice-champion régional derrière le FC Nantes et ils ne pourront pas jouer en U14, rumine Alban Atonatty, l’entraîneur général vertavien. On a changé d’entraîneur dans la catégorie U13 en novembre dernier sur les conseils de la Ligue. On s’est donc conformé aux desiderata. »

L’instance régionale se défend en assurant appliquer le règlement. « Les clubs ont validé ces modalités lors de l’assemblée générale de novembre 2017, souligne Didier Esor, le président délégué de la Ligue Pays de la Loire. En plus, ces contraintes ont été élaborées par des éducateurs de clubs avec les techniciens de la Ligue. Personne ne peut dire qu’il n’était pas prévenu. On ne peut pas aux clubs qui ont respecté les règlements qu’on va faire des exceptions pour d’autres. »

Il reste néanmoins une chance de se faire entendre pour Carquefou, Nantes Bellevue et Vertou. « Les clubs peuvent désormais faire appel devant la commission fédérale, indique l’élu de la Ligue. Si celle-ci décide de les réintégrer en championnat régional, on fera le nécessaire. » Mais si c’est le cas, cela fera sûrement d’autres mécontents !

PARTAGER