Bruno Luzi entame sa seizième saison à la tête de Chambly !
Bruno Luzi entame sa seizième saison à la tête de Chambly ! (Photo Eric Crémois - Passion Photos Foot)
Bannière stages Louza

C’est la reprise pour le National 1 ! Notre rédaction vous propose chaque jour l’interview d’un entraîneur pour lancer la saison.

Le club picard sera sans aucun doute l’un des favoris à la ligue 2 au mois d’août prochain. Un statut que Bruno Luzi n’évite pas si ce n’est par l’image de celui qui dit vouloir mieux faire que la quatrième place de la saison dernière.

Bruno, ça fait combien de rentrées  avec Chambly ?
« J’ai commencé en 2001-2002 donc c’est la seizième ! »

La saison qui s’annonce est-elle plus importante qu’une autre ?
« Le président aimerait qu’on fasse mieux … Donc ça veut dire forcément ne pas être loin de la montée. Maintenant je pense qu’il y a à peu près une dizaine d’équipes qui peuvent prétendre à la même chose. Il y a une ligne de départ et une ligne d’arrivée. A nous de réussir à couper la seconde dans les premiers. »

Est-ce que justement la différence entre la National 1 et le National 2 c’est que tout le monde peut battre tout le monde et c’est très difficile avant le coup d’y voir clair ?
« Oui c’est exactement ça. La lanterne rouge sur un match, peut vous faire la peau. Après il y a un classement, une régularité mais en fait je crois qu’il n’y a que de bonnes équipes dans ce championnat. Le banc de touche, le scénario la réussite… C’est vrai que l’on a connu beaucoup de montés depuis plusieurs années et on reconnaît désormais les signes qui ne trompent pas comme le fait de gagner quand vous ne le méritez pas, et inversement… La réussite des équipes de têtes c’est une réalité dans ce groupe très homogène. »

Vous aviez une vraie solidité défensive la saison dernière, c’est une force en National…
« Comme a pu l’avoir aussi avec le Paris FC qui ne marquait pas spécialement beaucoup de but non plus. On a surtout était dans cette configuration durant la première partie de saison alors que dans la seconde nous avons beaucoup plus ouvert les portes et cela nous a pas forcément réussi. Certes on a pris beaucoup plus de buts durant la seconde moitié de saison mais on a aussi laissé échappé des matchs où on aurait du prendre les points si on avait un peu plus fermé le jeu, ce qui est beaucoup plus dans l’ADN du club. »

« A priori, ça devrait être bon pour le stade ! »

Vous avez recruté des joueurs d’expérience (Max Hilaire, Guillaume Loriot…)
« Oui c’était une vraie volonté notamment pour apporter dans les scénarios un peu plus compliqués, une vraie expérience avec des garçons qui ont de la bouteille et qui vont savoir gérer des situations plus compliquées. Nous avons un mercato qui est positif avec comme seul gros départ celui de Grégory Gendrey. La saison passée nous avions eu beaucoup de mouvements et il fallait tout reconstruire. Cette saison nous avons opté pour la stabilité en faisant confiance au groupe qui vient de réaliser une très belle saison. »

Fin mai vous aviez affirmé que la montée en Ligue 2 aurait été une catastrophe pour le club. C’était de la com’ ou vous le pensiez réellement ?
« Non je l’ai dit tel quel, en le pensant bien entendu. Attention on ne l’aurait pas refusé… mais qu’est ce qui ce serait passé ? On n’aurait pas eu de stade à côté de chez nous, on aurait du aller jouer au Mans et perdre notre public ! Avec 38 matchs à l’extérieur vous redescendez avec perte et fracas et quand vous revenez à Chambly un an plus tard, le public est parti ailleurs et en plus on doit gérer une descente. »

Le stade sera prêt en cas de montée en fin de saison ?
« A priori cela devrait être bon avec un stade de 4500 places qui sera évolutif. La fédération a semble t-il changé d’optique en préférant des stades petits mais pleins que de grandes enceintes vides. »

Pour conclure l’objectif il est clair et affirmé ?
« Encore une fois on va essayer de faire mieux donc automatiquement puisque nous avons terminé 3ème ex-aequo cela veut dire pas loin du compte. Maintenant il y a tellement d’équipe voulant la même chose que nous. Même les promus ont leur chance comme on a pu le voir avec Quevilly-Rouen la saison dernière. C’est ouvert, on fait parti des prétendants mais on vient en tout humilité. »

Retrouvez toutes les photos de la reprise du FC Chambly Oise sur la page Facebook de Passion Photos Foot.

SHARE