A Chartres, la visibilité était très réduite et la rencontre aurait pu être reportée !
A Chartres, la visibilité était très réduite et la rencontre aurait pu être reportée ! (Photo L'Echo Républicain)

Matches reportés, arrêtés ou décalés… pour le deuxième week-end consécutif, le brouillard a perturbé les divers championnats dans le Grand Ouest.

« Habituellement, on est embêté par la pluie ou le gel à cette période de l’année. Mais le brouillard, c’est très rare ! » Ce samedi soir, la purée de pois a encore réservé de mauvaises surprises. De nombreux matchs ont été reportés, arrêtés ou encore décalés pendant de longues minutes.

Dans le groupe A de CFA2, la onzième journée a été largement tronquée avec le report de trois rencontres sur les six qui avaient lieu ce soir : Fougères – Vertou, Angers – Vannes et Sablé – Changé. Ce qui pose problème, c’est que Vertaviens et Angevins comptent désormais deux matchs de retard à la trêve des confiseurs. En CFA, la rencontre des Voltigeurs Châteaubriant à Chartres aurait pu ne jamais se terminer tant le brouillard était dense (voir photo ci-dessus).

En DH Atlantique, la rencontre entre Beaucouzé et Rezé n’a pas débuté comme ce fut le cas la semaine dernière entre Segré et Le Poiré. Celle entre Saint-Nazaire et Montaigu a été interrompue pendant quarante-cinq minutes avant de reprendre. En DRS Atlantique, c’est la rencontre entre Ancenis et Saint-Philbert-de-Grandlieu qui a été reportée alors que celle entre Saint-Herblain et La Châtaigneraie a eu lieu dans un épais brouillard.

Des reports à prévoir ce dimanche après-midi ?

En DH Bretagne, l’US Concarneau menait à la GSI Pontivy (1-0) avant que l’arbitre n’interrompe le match à la pause. Du coup, les Finistériens devront retourner ans le Morbihan ce dimanche pour rejouer… 90 minutes !

Le temps dégagé de ces derniers jours ajouté au froid qui tombe dès que le soleil se couche a donc pour effet la formation d’épaisses purées de pois, surtout près des fleuves et rivières. Mais attention car ce dimanche sera couvert et brumeux… d’autres reports pourraient donc être à prévoir !

PARTAGER