Brice Héréson (ici contre Trélissac la saison dernière) souhaite retrouver un club rapidement.
Brice Héréson (ici contre Trélissac avec le FC Nantes) a enfin retrouvé le terrain. (Photo Jérôme Bouchacourt)

Non conservé par le FC Nantes en juin dernier, le jeune défenseur de 20 ans a été tout proche de signer à Leicester. Aujourd’hui, il cherche un club afin de pouvoir s’exprimer lors de la deuxième partie de saison. 

Eté 2015. Brice Hereson joue deux matchs amicaux avec le FC Nantes contre le Vendée Luçon Football (National) et le Stade Brestois (Ligue 2). Souvent titulaire en CFA lors de la première partie de saison, le jeune défenseur central a ensuite disparu des terrains. « Je me suis souvent entraîné avec les pros durant l’automne puis je me suis blessé à une cuisse, rappelle-t-il. Je suis ensuite revenu trop vite au printemps et je me suis de nouveau blessé. Je pensais pouvoir rester au club mais mon contrat n’a pas été renouvelé. Après 12 ans au FC Nantes, j’étais vraiment déçu. »

Le joueur passé par Sainte-Luce et Thouaré va donc partir sur des essais en France et en Europe. « A Angers, le club a préféré faire signer un jeune du centre de formation. A Auxerre, on m’a dit que j’étais trop petit (Brice Hereson mesure 1m85, N.D.L.R.). J’ai été en Espagne mais après deux matchs amicaux, le club ne m’a pas conservé. » Grâce à des connaissances, il trouve un agent qui lui permet de faire des essais en Angleterre.

« Jouer en National me plairait bien ! »

« Mi-septembre, j’ai été à Leicester pendant deux semaines, raconte-t-il. Au début, je me suis entraîné avec les U23. Puis le coach des champions d’Angleterre m’a proposé de s’entraîner avec eux. J’ai même joué un match amical. Ça s’est bien passé. Mais finalement, je n’ai pas signé. L’agent m’a donc envoyé à Bolton où je suis resté trois semaines. Ils souhaitaient me faire signer un contrat court comme ça se fait là-bas. Mais je n’ai pas reçu la lettre de sortie de la FFF et je n’ai plus eu de nouvelles de l’agent après être rentré sur Nantes. »

Aujourd’hui, celui qui a l’avantage d’être ambidextre court seul tous les jours en attendant de retrouver un club. « Cela fait trois semaines que je courre tout seul. J’ai contacté tous les clubs de National, CFA et CFA2 de la région mais sans réponses. Jouer en National me plairait bien mais j’ai surtout envie de me relancer, de retrouver les terrains ! » Brice Hereson espère que ce sera rapidement avec le mercato hivernal qui se profile !

Voir le CV sportif de Brice Hereson sur notre service Réseau Pro

PARTAGER