Olivier Baudoin ASRH
Olivier Baudoin et l'AS Rehainviller-Hérimenil vivent une saison galère. (Photo ASRH)
Bannière stages Louza

Afin de ne pas payer l’amende d’un forfait, Rehainviller-Hériménil s’est déplacé à Champigneulles avec huit joueurs. La suite d’une saison galère.

« Les mecs, il faut les féliciter de n’avoir rien lâché. Beaucoup aurait jeté l’éponge ! » Président de l’AS Rehainviller-Hériménil, Olivier Baudouin a tenu à tirer son chapeau à ses joueurs malgré la très lourde défaite subie dimanche à Champigneulles (40-0) en Départemental 1 de Meurthe-et-Moselle. Un match qui a été vite plié puisque le club local menait déjà 11-0 au bout d’un quart d’heure de jeu. 11 buts marqués par le même joueur, Nassime Boughazi. Puis ce fut 20-0 à la pause pour arriver à ce score fleuve.

« L’équipe s’est déplacé à huit, avec un blessé, pour ne pas faire forfait, explique le dirigeant rehainvillois. Le score est lourd mais pour les finances d’un club un forfait coûte très cher. Une relégation et prendre une valise, c’est mieux que d’évoluer la saison prochaine en quatrième division. » Avec une victoire pour dix-neuf défaites, et désormais 186 buts encaissés, l’AS Rehainviller-Hériménil sait qu’il sera relégué. Mais avec encore deux matchs à jouer, le spectre d’un forfait général (au bout de trois forfaits) planait sur l’équipe fanion.

« Une saison bien galère à gérer pour les bénévoles ! »

L’équipe réserve (Départemental 3) a déjà été forfait général au mois de novembre après douze journées et 99 buts encaissés. « À la suite de la pandémie de Covid et de l’interruption des compétitions, beaucoup de nos joueurs ont tout bonnement arrêter le football, concède Olivier Baudouin. Nous avons débuté la compétition avec un effectif restreint puis des blessés et des suspensions. C’est une saison galère, bien compliquée à gérer pour des bénévoles et tout un club. »

Son adversaire, dont l’équipe fanion joue la montée en National 3, a d’ailleurs salué le courage des huit joueurs de l’AS Rehainviller-Hériménil. « Ne jamais tomber dans la facilité, jouer, passer, efficacité… haie d’honneur aux courageux vaincus qui n’ont pas voulu abandonner…Chapeau bas messieurs » a indiqué le RC Champigneulles sur les réseaux sociaux. Pour l’ASRH, il va désormais falloir se relancer la saison prochaine en Départemental 2. « On veut reconstruire avec des jeunes car notre école de football est performante » assure le président. On lui souhaite de tout cœur !

SHARE