FC Kronenbourg
La joie du FC Kronenbourg après sa première place dans le groupe D de Régional 1. (Photo LGEF)

Comme révélé par dans les colonnes de l’Alsace, le match de barrage pour l’accession en National 3 entre le FC Kronenbourg et le RC Champigneulles a été arrêté à la suite d’incidents, alors que les Strasbourgeois menaient au score (2-1). Depuis, l’incident fait grand bruit. Le quotidien régional précise que c’était à la suite d’un pénalty marqué par le FCK que « des supporters ont manifesté leur joie en jetant des projectiles sur le terrain », entraînant l’arrêt de la rencontre par l’arbitre.

Sur la feuille de match de la rencontre que nous avons pu consulter, il est ainsi inscrit « match arrêté pour jet de projectile sur arbitre. La sécurité n’était plus assurée. Donc le match ne reprend pas ».

Une remise en question de la sécurité qui n’est pas partagée par le club de Kronenbourg, qui a communiqué sur le sujet ce dimanche soir. « Alors que le FCK était à quelques minutes de filer vers la N3, l’arbitre a pris la décision d’arrêter le match pour un jet de projectile sur le terrain par un enfant de 10 ans suite à une célébration collective pour le deuxième but à dix minutes de la fin du match. » Si le club alsacien condamne fermement ce jet d’objet, il se pose en position de victime…et relève le comportement de l’arbitre qu’il estime « douteux ».

« Plus d’un an et demi de travail acharné détruit pour si peu ! »

« Un tel jet est imprévisible dans une organisation. Impossible à anticiper. Surtout de la part d’un enfant. On ne peut pas passer sous silence le comportement douteux de l’arbitre durant toute la rencontre. Une pluie de cartons jaune contre le FCK (dont un sur notre gardien pour… être blessé !) Une expulsion sur notre capitaine exemplaire depuis tant d’années pour… avoir essayé de communiquer avec lui ! Un penalty non sifflé pour une main évidente. L’impression que l’arbitre est venu avec une idée en tête : celle de faire perdre le FCK. »

En résumé, Kronenbourg regrette « l’incompétence d’un arbitre complètement dépassé par un événement trop grand pour lui visiblement et l’action maladroite d’un enfant de 10 ans qui n’est forcément pas conscient de ses actes vu son jeune âge » et, finalement, « plus d’un an et demi de travail acharné détruit pour si peu. »

Des images qui interrogent

Ce qui pose question, c’est que le FC Kronenbourg a fait évacuer le stade à la demande de l’arbitre… qui finalement n’a pas voulu reprendre le match. La Ligue du Grand Est va désormais devoir statuer sur cet incident. En attendant, le deuxième tour des barrages est reporté comme l’instance l’a communiqué cet après-midi.

« Soucieuse de préserver ce processus des barrages, préoccupée du timing dans lequel les matchs restants doivent être disputés, la LGEF doit également s’assurer de l’équité de l’instruction règlementaire et de la possibilité donnée aux différents acteurs d’être entendus et de pouvoir faire valoir leur point de vue. Dans ce cadre, la LGEF a décidé de reporter la rencontre prévue ce mercredi 15 juin à une date ultérieure. La commission de discipline se réunira encore cette semaine pour entendre les parties et statuer sur la suite à donner. A la suite de la réunion et des décisions prises, les barrages reprendront selon un nouveau calendrier qui sera transmis aux clubs concernés dans les meilleurs délais. »

SHARE