Depuis quelques jours, les températures ont chuté sur une grande partie de la France après un début d’automne plutôt agréable. L’arrivée du froid est un réel changement dans la manière de s’entraîner. Voici quelques conseils. Tout d’abord, les vêtements sont très importants.

« Tout dépend de chacun et de son confort pour l’entraînement, explique Romain Launay, préparateur physique de l’US Changé (National 3). Mais rare sont les joueurs à cette période qui sont seulement en short et maillot. Les sous-maillot qui tiennent chaud sont une bonne alternative. Sans oublier de couvrir les extrémités. » Gants et bonnets ne sont pas de trop !

Il est donc indispensable de sortir couvert ! Mais aussi de le rester ! « Il faut bien se couvrir en début de séance puis se découvrir si besoin, poursuit l’ex-joueur du Sablé FC. Mais à chaque temps mort (récupération, hydratation, consignes du coach), il faut penser à se couvrir de nouveau pour éviter de refroidir. » Pour les coachs, il leur conseille « d’éviter les temps morts trop long malgré les températures qui baissent. »

Attention aux blessures musculaires !

Lorsque les températures baissent, il est important de bien débuter chaque entraînement. « L’échauffement est prépondérant car la température corporelle périphérique est moindre, souligne Romain Launay. Le risque de blessures est donc accru avec le froid. Il faut donc consacrer du temps à l’échauffement en travaillant sur tous les groupes musculaires. Il faut insister sur les gammes athlétiques, être progressif dans l’effort. »

Car avec le froid, ce sont les muscles qui trinquent. « Les blessures les plus fréquentes sont les blessures musculaires et souvent dû à un mauvais échauffement et des mouvements trop brutaux sans préparation au préalable. »

Enfin le dernier point, qui n’est pas non plus le moins important, il faut boire ! « Il est vraiment nécessaire de s’hydrater car même si la sensation de soif est moindre, il faut compenser les pertes hydriques » insiste notre préparateur physique. Mais quand on doit boire… c’est de l’eau bien sûr !

PARTAGER