Changements
Les entraîneurs ont la possibilité d'effectuer cinq changements dans les championnats nationaux. (Photo Philippe Le Brech)

Cette saison, tous les clubs nationaux auront la possibilité d’effectuer cinq changements. Et c’est le deuxième gardien qui risque d’être impacté.

Avec le nouveau règlement de la FIFA, la Fédération Française de Football a dû procéder à une modification règlementaire pour inclure les cinq changements dans toutes les compétitions nationales. Mais le nombre de joueurs (ou joueuses) sur les feuilles de match n’est pas modifié, c’est à dire seize. A moins de changer de gardien, ou de faire entrer le deuxième gardien dans le champ, il n’y aurait donc que quatre changements effectifs.

Mais les entraîneurs pourraient aussi être tenté de ne plus inscrire de deuxième gardien sur la feuille de match, préférant cinq joueurs de champ. « Je l’ai fait plusieurs fois la saison dernière car ça offre plus de possibilités, mais aussi pour laisser le deuxième gardien à mon équipe réserve lorsqu’elle joue le samedi soir, explique un coach de National 2. Et je me suis rendu compte que beaucoup de mes confrères faisaient la même chose. »

Avec le risque de la blessure ou de l’expulsion de son gardien titulaire durant un match. « Ça reste très rare, assure notre coach qui compte presque vingt ans sur le banc au niveau national. Le risque est mesuré. Maintenant, je ne suis pas certain que les entraîneurs utiliseront les cinq changements. Ça peut néanmoins changer le cours d’un match encore plus qu’avant car on aura la possibilité de modifier la moitié de l’équipe ! » Mais attention car ces cinq changements ne pourront être effectués que sur trois opportunités, sans compter les remplacements à la mi-temps.

Article – 144 Remplacement des joueurs

  1. Il peut être procédé au remplacement de trois joueurs ou joueuses, sauf dans les championnats nationaux de football à 11 où ce nombre est porté à cinq, dans le respect des règles fixées par l’IFAB.
    En ce qui concerne les coupes nationales, le règlement de l’épreuve détermine le stade de la compétition à partir duquel les cinq remplacements deviennent possibles.
  2. Pour les pratiques à effectif réduit, les joueurs ou joueuses remplacés peuvent continuer à participer à la rencontre en qualité de remplaçant et, à ce titre, revenir sur le terrain.
  3. Les Assemblées Générales des Ligues régionales peuvent également accorder la faculté visée à l’alinéa 2 ci-dessus à leurs équipes des catégories « Vétéran », « Senior », « Football d’Entreprise », « Football Loisir », « Féminine » et « Jeune » à onze pour leurs propres compétitions.
  4. De même, les Assemblées Générales des Districts le peuvent également pour leurs propres compétitions.

SHARE