Zana Allée est en forme malgré la défaite de l'US Concarneau à Châteauroux.
Zana Allée a choisi de se relancer avec le Stade Briochin. (Photo Benjamin Bénéat)

Le Stade Briochin a réalisé un joli coup en recrutant les frères Ahmad et Zana Allée. Guillaume Allanou revient sur ces deux signatures.

« Tout s’est fait assez naturellement ! » Guillaume Allanou n’est pas peu fier de son coup avec la signature à quinze jours d’intervalle d’Ahmad et Zana Allée. « Fin août, début septembre, ils nous ont demandé s’ils pouvaient s’entraîner avec nous, poursuit le manager général du Stade Briochin. C’était pour leur rendre service en attendant qu’ils puissent rebondir, pas du tout pour les recruter. » Mais les circonstances l’ont fait changer d’avis.

« Avec les départs de Devaux et Gorry, ainsi que plusieurs blessures, la réflexion a été de se rapprocher d’Ahmad afin de renforcer notre milieu de terrain. Et puis Zana, on lui a proposé de signer s’il le voulait afin qu’il puisse jouer. Mais le deal est très clair : s’il a une proposition au-dessus, il pourra partir sans problème. » Une belle occasion pour les deux joueurs de pouvoir de nouveau goûter à la compétition après leurs dernières expérience à Saint-Etienne (Ahmad) et Concarneau (Zana).

« Ils seront traités comme les autres ! »

« Ils s’entraînent avec nous depuis le début de saison donc ils connaissent bien le groupe, indique Guillaume Allanou. En plus, ils sont chez eux à Saint-Brieuc puisqu’ils habitent chez leurs parents. » Les deux frangins passés en jeunes par l’AS Ginglin-Cesson Saint-Brieuc, puis par le Stade Rennais, vont donc apporter une profondeur de banc supplémentaire au promu Briochin. « Ça nous fait en effet deux joueurs de qualité en plus mais le reste du groupe est aussi de qualité, précise le manager général du club. Ils seront traités comme les autres car ils doivent encore progresser, s’aguerrir. »

Ahmad et Zana Allée seront d’ailleurs tous les deux dans le groupe ce samedi pour recevoir l’US Granville. Un match déjà charnière puisqu’une victoire permettrait à la troupe de Maxime D’Ornano de conforter sa place dans la première partie de tableau face à un adversaire qui compte quatre défaites et une victoire (à Rennes) sur ses cinq déplacement depuis le début de championnat.

PARTAGER