Visuel Adobe Stock

Les transferts de Aubameyang, Laporte et Dabo ont fait le bonheur de clubs amateurs qui les ont formés avec des retombées inattendues.

Les rumeurs allaient bon train depuis quelques jours. Aymeric Laporte (Athletic Bilbao) s’est engagé avec Manchester City pour 65 millions d’euros et Pierre-Emerick Aubameyang (Borussia Dortmund) a signé à Arsenal pour 63 millions d’euros. Mais, dans l’ombre, au-delà de ces transferts, ce sont des clubs amateurs qui guettaient le jackpot !

Tout d’abord, il convient de poser les bases des indemnités prévues par la FIFA pour les clubs formateurs. Sont bénéficiaires tous les clubs ayant participé à la formation et à l’éducation du jouer entre 12 et 23 ans. L’indemnité représente 0,25% du transfert pour chaque année de 12 à 15 ans puis 0,5% de 16 à 23 ans. Le montant de cette indemnité est calculée en multipliant le nombre d’année durant lequel le joueur a évolué pour le club amateur.

Concernant Aymeric Laporte, ce sont le SU Agen et l’Aviron Bayonnais qui vont toucher le gros lot. Son transfert de l’Athletic Bilbao vers Mancherster City est évalué à 65 millions d’euros. Le défenseur basque a joué quatre ans avec le club agennais, de 12 a 15 ans, puis une saison avec le club bayonnais, l’année de ses seize ans. Le SU Agen va donc toucher 650 000 euros (0,25% x 4) et l’Aviron Bayonnais 325 000 euros (1 x 0,5%).

30 000 euros pour un club de District !

Le transfert de Pierre-Emeric Aubameyang du Borussia Dortmund à Arsenal, pour 63 millions d’euros, va principalement profiter au FC Rouen et au SC Bastia. Si le Stade Lavallois devrait récupérer 157 500 euros (0,25%), c’est le jackpot pour le FC Rouen 1899, qui a eu l’international gabonais durant quatre ans de 13 à 16 ans (0,25% x 3 + 0,5%, soit 787 500 euros), et le Sporting Club Bastia, où PEA a joué durant deux ans avant de partir au Milan AC (0,5% x 2, soit 630 000 euros). « C’est forcément bon pour le club, même si je ne connais pas la somme » souligne Maneul Abreu, l’entraîneur rouennais dont l’équipe évolue en National 3.

Mais au-delà de ces deux gros transferts, un autre a retenu notre attention : celui du Stéphanois Bryan Dabo vers la Fiorentina pour 4 millions d’euros. Originaire de Marseille, le latéral droit a joué au FC Burel de 2000 à 2006, un club des quartiers nord de la Cité Phocéenne, dont entre ses 12 et 14 ans. Ce club partenaire de l’Olympique de Marseille, dont l’équipe fanion évolue en Départemental 3, va donc toucher près de 30 000 euros (0,25 x 3).

Une aubaine pour ce club de 450 licenciés qui joue rôle social essentiel sur son secteur. « On me l’avait dit mais il n’y avait pas de montant quand je me suis renseigné, explique Jean-Louis Distanti, le président marseillais. C’est une bonne chose pour le club si on touche cette somme. Ça nous permettrait peut-être d’acheter un mini-bus, ce qu’on cherche à faire depuis longtemps. » En tout cas, tous ces clubs sont heureux de voir que la formation peut leur rapporter un peu d’argent… voir même le jackpot pour certain !

SHARE