Capture d'écran Google
Bannière stages Louza

Un joueur de l’AC Angers Haut de Saint-Aubin a violemment agressé un arbitre après une rencontre de troisième Division de District. La sanction devrait être lourde.

Jean-Pierre Dieumegard s’en serait sûrement bien passé. Président de l’AC Angers Haut de Saint-Aubin, il est aussi membre de la commission de discipline de la Ligue des Pays de la Loire. Et c’est dans son club, au stade Marcel-Nauleau, que s’est déroulé un acte d’une extrême violence ce dimanche en fin d’après-midi. Un joueur de 38 ans s’en est pris à l’arbitre après la défaite du club angevin face à Longuenée, en troisième division de District.

Selon les informations de Vibration, l’arbitre a souhaité discuter avec le joueur de l’AC Angers Haut de Saint-Aubin après la rencontre car celui-ci n’avait pas eu un comportement exemplaire sur le terrain. Mais celui-ci n’a pas accepté les remontrances et il a frappé l’arbitre d’un coup de poing. Toujours selon la radio régionale, l’agresseur a été placé en garde à vue dimanche soir au commissariat d’Angers.

La sanction devrait être très lourde puisque cet acte de brutalité a été commis en dehors de la rencontre. Si l’arbitre a déposé plainte, il faut attendre de savoir s’il a subi une Interruption temporaire de travail (ITT) mais la suspension devrait être de neuf à treize ans selon le nouveau barème disciplinaire de la FFF voire le double avec le barème disciplinaire aggravé.

La semaine dernière, le District du Maine-et-Loire avait déjà lourdement sanctionné un joueur de l’AC Belle-Beille avec deux ans de suspension pour « acte de brutalité d’un joueur n’occasionnant pas de blessure envers un officiel  ». Cette fois, ce devrait donc être pire !

SHARE