En Départemental 1 du Loiret, l’US Beaune-la-Rolande vient d’encaisser 33 buts en deux rencontres. Mais le président reste positif.

Forfait le premier match de championnat, l’US Beaune-la-Rolande avait plutôt mal commencé sa nouvelle saison en Départemental 1 du Loiret. Puis ça s’est empiré ces dernières semaines avec en apothéose une défaite 21-0 ce dimanche contre son voisin Nancray ! « Les valeureux guerriers ont fait ce qu’ils ont pu, essaye d’ironiser Laurent Lancelot, le président beaunois. On a débuté le match à huit. Et à 49 ans, j’ai du jouer quatre-vingt dix minutes ! »

Et ils ont vécu un véritable calvaire avec deux buts encaissés dans les cinq premières minutes, un score déjà large à la mi-temps (9-0) et surtout une avalanche dans les vingt dernières minutes 7 buts encaissés). Les buteurs de l’Entente Nancray Chambon Nibelle sont De Oliveira (4′, 27′, 42′, 83′), Lutton (16′, 73′, 81′), Merlier (5′), Beguel (26′, 36′, 40′, 56′), Beaufort (55′, 59′), François (29′), Desbois (66′, 70′, 71′, 86′), Pallu (68′) et Leroy (85′).

Après le 12-1 encaissé la semaine précédente contre l’USM Saran 3, ça fait donc 33 buts en deux rencontres. « A part ces deux matchs, on n’a pas été ridicules depuis le début de saison, tempère le dirigeant du club du Loiret. Maintenant, on espère aligner une équipe compétitive lors de la prochaine journée le 24 novembre face à Saint-Jean-de-Braye. » Mais comment son club a-t-il pu en arriver là ?

« L’an dernier, on a été champions du Loiret U19 en entente avec Nancray puis cet été, six joueurs sont partis chez eux avec trois seniors en plus, explique Laurent Lancelot. On a aussi dix joueurs seniors qui ont arrêté. » Mais ce n’est pas tout !

« Dernièrement, les partenaires du club et la municipalité ont trouvé inacceptable que les joueurs qui n’avaient pas payé leur licence continue de jouer, poursuit-il. Du coup, on en a encore plusieurs qui sont partis ! En tout, on a une cinquantaine de départs ou arrêts depuis cet été ! »

Ce dimanche, l’US Beaune-la-Rolande devait présenter onze joueurs sur le terrain… « Mais un joueur avait la grippe, un autre n’est pas venu et un troisième a préféré regarder le match en tribune, rapporte le président beaunois. Ça risque d’être compliqué de se relever de tout ça ! » La seule chose à faire est de leur souhaiter bonne chance…

PARTAGER