Les seniors de l’ES Moncé organisent, à côté du Mans, la première édition des 24 heures foot. Explications et programme avec Cyprien Gendron, l’un des organisateurs.

En Sarthe, il y avait déjà les 24 heures auto, moto, camion, basket… Mais plus les 24 heures version football. « Les seniors de l’ESM », association rattachée au club de Moncé-en-Belin évoluant en Régional 2 Pays de la Loire, remet le concept au goût du jour avec 24 heures de football, les 8 et 9 juin.

Le concept

Cyprien Gendron, organisateur et joueur de l’ESM, explique le concept : « Il y aura, dans un premier temps, deux poules de 20. Deux Ligue 1, dont les six premiers joueront les play-offs. Ensuite, il y aura une compétition entre les vainqueurs et, pour les autres, une consolante sera mise en place. »

La compétition se déroulera, normalement, sur 24 heures. Chaque équipe jouera au moins un match par heure, d’une durée de 10 minutes. Pour tenir le rythme, « il faut au minimum 14 joueurs, puisque les matches auront lieu sur des terrains à 7 (6+1). La limite maximale est aussi de 14 joueurs. »

Né suite à la refonte des championnats

Avec la fusion de la Ligue du Maine et de la Ligue Atlantique entraînant une refonte des championnats, l’ES Moncé, comme beaucoup d’autres, a constaté une augmentation de ses dépenses : frais d’arbitrage, essence… Alors pour aider financièrement leur club, 25 seniors ont fondé une association en octobre dernier. En s’inspirant du territoire, l’idée des 24 heures foot est venue. « Nous ne voulions pas être des joueurs consommateurs mais des joueurs bénévoles », commente Cyprien Gendron.

À quelques semaines de la compétition, il reste encore 20 places. Cyprien Gendron et ses coéquipiers accueillent même les équipes venues de plus loin. « On a prévu un camping sur place du vendredi au lundi matin pour les équipes ayant plus de route. » Rendez-vous les 8 et 9 juin, pour assister ou participer à cette première édition !

Renseignements pour les inscriptions sur la page de l’événement


PARTAGER