Anthony Martin est heureux de pouvoir participer à la reconstruction du SC Bastia.
Anthony Martin est heureux de pouvoir participer à la reconstruction du SC Bastia. (Photo www.spiritu-turchinu.com)

A 28 ans, l’ancien gardien de Luçon et Le Poiré s’est engagé avec le SC Bastia après une expérience en Algérie. Il explique son choix.

Comment es-tu venu à signer au Sporting ?
« Cela faisait deux ou trois semaines que nous étions en discussion avec le club. J’ai connu le coach Stéphane Rossi durant mes années en National. Le projet du Sporting ne m’a pas laissé indifférent même si j’étais retissant pour repartir en National 3 ! »

Que veux-tu dire par retissant ?
« La saison dernière, j’ai discuté plusieurs semaines avec Le Mans FC qui évoluait en CFA2. J’ai eu un très bon contact avec le président Thierry Gomez qui m’a bien fait comprendre que repartir à ce niveau n’était pas une mauvaise chose, tout dépendait du projet. Donc quand le Sporting m’a contacté, je n’ai pas hésité. Je suis fan de football et je sais ce que le club peut représenter. »

Tu veux dire que quel que soit le niveau, le Sporting Club de Bastia, ça ne se refuse pas ?
« Quand tu arrives ici, tu te prends ça de plein fouet ! Le Sporting c’est une institution. Donc pour moi, c’était une très bonne opportunité mais surtout une proposition qui ne se refuse pas. Je suis fier de pouvoir être à la base de la nouvelle histoire de ce club. »

« Ici il y a tout ce qu’il faut pour bien bosser ! »

Tu n’as pas beaucoup joué la saison dernière, pas de regret ?
« Après mes saisons en National, je voulais voir mieux et franchir un cap, donc non pas de regret. C’est pour cela que je n’ai pas donné suite aux propositions des clubs de National. Pourtant des clubs comme Sedan étaient intéressés. La cet été je suis arrivé tardivement sur le marché (résiliation début aout) et je n’ai pas eu de réel contact en national, en N2 quelques-uns mais j’avais du mal à retourner dans le monde « amateur » car j’ai encore pour ambitions d’atteindre le professionnalisme. Ici il y a d’ailleurs tout ce qu’il faut pour bien bosser c’est aussi ce qui m’a motivé. »

Pourtant à Bastia, tu vas jouer en National 3…
« Dans ma tête, je ne vais jouer en National 3 mais au Sporting Club Bastia ! Ce week-end à Priopriano, lors du match de coupe de France, j’ai vu ce que ce club pouvait générer car notre adversaire était vraiment supporter du club. »

Vas-tu débuter samedi prochain pour le premier match de championnat ?
« Pour l’instant la FFF attend la lettre de sortie de la fédération algérienne puisque j’évoluais là-bas lors de la deuxième partie de saison dernière. Ce n’est donc pas évident que je puisse jouer dès le week-end prochain. »

PARTAGER