Anthony Martin
Anthony Martin va retrouver son ancien club, le SC Bastia. Photo Instagram motion_stare)

Acteur du retour du SC Bastia au premier plan, Anthony Martin affronte le club corse vendredi avec Les Herbiers. Avec beaucoup d’émotions.

Après une pige au SO Cholet, tu as signé aux Herbiers. C’était une volonté de rester dans la région ?

« Cet été, j’ai eu des pistes à l’étranger, en Grèce et en Algérie, mais ça ne s’est pas concrétisé. En juillet, j’ai fait un essai concluant au SC Amiens pour être la doublure de Régis Gurtner. Mais le club devait se séparer d’un autre gardien, ce qui n’a pas pu être le cas. Les Herbiers m’ont contacté lors de la blessure de Rémi Pillot et c’était une bonne opportunité car j’avais la possibilité de jouer sans avoir à déménager, sans que les enfants changent d’école. »

En signant à Amiens, tu aurais été numéro 2, ça ne te gênait pas ?

« Non pas du tout car j’ai beaucoup joué dans ma carrière. L’an dernier, j’étais remplaçant au SO Cholet et ça ne me dérangeait pas. Je préfère avoir un rôle de numéro 2 en étant considéré, en ayant quelque chose à apporter à mon club. »

Rémi Pillot a repris l’entraînement. Est-ce que vous allez être en concurrence ces prochaines semaines ?

« On ne s’est pas du tout projetés pour l’instant, on n’en a pas parlé avec le coach. »

Anthony Martin a arrêté deux tirs aux buts au septième tour contre Saumur. (Photo VHF)

« Je veux surtout continuer à m’épanouir ! »

Vendredi, tu retrouves le SC Bastia où tu as passé trois belles saisons. Ça doit être particulier ?

« Avant le tirage au sort du septième tour, j’avais senti qu’on aurait un club corse dans notre chapeau car la FFF s’en sert pour équilibrer les groupes. Et ça s’est d’ailleurs joué à un poil – enfin une boule – pour qu’on les joue tout de suite. On aurait même pu ne pas les jouer du tout car on a eu un match très difficile contre Saumur (National 3) avec une qualification aux tirs au but. Mais j’étais motivé car j’en ai arrêté deux (rire). »

Cette équipe du SCB, tu la connais bien…

« Oui c’est très particulier car les deux tiers de l’effectif sont encore là en Ligue 2. Je vais revoir de vrais amis avec lesquels on a vécu une superbe aventure et deux montées de National 3 en National 1. Ce sera donc forcément très particulier. Le club m’a beaucoup apporté et je pense que c’est réciproque. Je reste un vrai supporter du Sporting. J’ai beaucoup de respect pour l’institution, pour les supporters. Mais je peux aussi dire que j’ai participé au nouveau projet du club ! »

A 32 ans, comment tu vois la suite de ta carrière ?

« Au-delà, du football, je cherche des aventures humaines. Je ne cours pas après les contrats, sinon j’aurai signé dans d’autres clubs de National 2 l’été dernier car j’ai eu pas mal de propositions. Je veux surtout continuer à m’épanouir, je veux trouver des projets qui m’animent ! »


Anthony MARTIN
32 ans

Parcours (seniors)
2021-2022 :
Vendée Les Herbiers Football
2020-2021 : SO Cholet
2017-2020 : SC Bastia
2012-2016 : Vendée Luçon Football
2011-2012 : Vendée Poiré-sur-Vie
2009-2011 : La Vitréenne FC
2005-2009 : La Roche Vendée Football

SHARE