JUNG Andrew (Quevilly Rouen) (1)
(Photo Philippe Le Brech)

Meilleur buteur de N1 l’an dernier, sous les couleurs de QRM, Andrew Jung a rejoint l’AS Nancy Lorraine lors du précédent mercato. Après des débuts compliqués, l’attaquant semble enfin prendre ses marques en Lorraine.

Après avoir brillé dans les différentes divisions nationales, de la réserve de Reims à Quevilly-Rouen, en passant par Concarneau et Châteauroux, Andrew Jung a fait le grand saut l’été dernier en rejoignant l’ASNL de Gauthier Ganaye. Meilleur scoreur du dernier exercice de National, avec un total de 21 buts en 30 rencontres disputées, le natif de Remiremont avait rejoint Nancy dans un transfert rocambolesque (retour de prêt à Châteauroux, vente à Oostende filiale de Nancy, puis prêt à Nancy), pour renforcer l’attaque des vainqueurs de la défunte Coupe de la Ligue 2006. Et après un début de championnat compliqué, l’ancien buteur vedette de N1 s’est largement relancé le week-end dernier.

Dans une rencontre loin d’être gagnée d’avance face à Guingamp, puisque le bonus NetBet permettait par exemple de gagner 370€ selon la fiche de Sportytrader, Jung en est allé de son deuxième but de la saison, dans les toutes dernières minutes du match. Une réalisation ô combien importante pour l’attaquant de 24 ans et son nouveau club, puisqu’il permet tout simplement à Nancy de se relancer dans la course au maintien. Considérée par les bookmakers comme un candidat crédible à la descente, l’ASNL aura bien besoin d’Andrew Jung pour se maintenir. Le buteur français démontre lui que le gap n’est parfois pas si grand entre le N1 et la L2. De quoi changer certaines mentalités ?

SHARE