Stade du Danemark Tours
Les dégâts d'une partie des vestiaires du stade du Danemark. (Photo DR)

Vendredi dernier, la finale d’un tournoi organisé au stade du Danemark de Tours a terminé en émeute. Avec de gros dégâts.

Alors que ça doit être une grande fête du football, la finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) organisée à Tours s’est terminée de manière la plus horrible possible. La finale opposait des jeunes de Tours et de Saint-Pierre-des-Corps et le but victorieux, en toute fin de rencontre, a mis le feu aux poudres. Entre 200 et 300 spectateurs (si on peut les appeler ainsi) étaient présents dans les tribunes et certains d’entre-eux ont pris des joueurs à partie.

Comme l’explique France Bleu, les agresseurs ont poursuivi des personnes jusqu’en dans les vestiaires, n’hésitant pas à entrer par les faux-plafonds dans les WC où une personne s’était réfugiée. « Il y a parfois des petits dégâts dans des vestiaires, mais là, ça atteint un niveau que je n’ai jamais vu, jamais connu, a réagi Eric Thomas, l’adjoint chargé des sports de la ville de Tours, sur la radio locale. Nous avons déposé plainte. » La Police a dû intervenir pour mettre fin à ces affrontements.

Frappé à la tête avec un poteau de corner, un homme s’est vu poser 12 points de suture. Un bilan très léger étant donné la violence des assaillants qui ont littéralement détruits les vestiaires mais aussi arraché des panneaux de publicité autour de la main courante, cassé les bancs de touche ou encore découpé les filets de buts. Initialement prévu sur le centre d’entraînement du Tours FC, cette finale avait été délocalisée à Tours Nord car les installations du club tourangeau sont occupés par les gens du voyage depuis quelques jours.

SHARE