Saint-Arnoult FC 78
Saint-Arnoult-en-Yvelines s'est qualifié pour le troisième tour de coupe de France ce dimanche. (Photo DR)

Pensionnaire de Départemental 5, Saint-Arnoult-en-Yvelines s’est qualifié pour le troisième tour de coupe de France. Et son projet est ambitieux.

Saint-Arnoult-en-Yvelines, petite bourgade de 6 000 habitants, est surtout connu par son immense péage qui est la barrière de sortie de la Région Parisienne vers l’Ouest de la France. « Quand on parle de Saint-Arnoult, c’est souvent synonyme de départ en vacances » plaisante Jimmy Tellier, président du club de football depuis cet été. Mais aussi de longs bouchons !

Les bouchons, ce sont plutôt ses joueurs qui les ont fait sauter dimanche soir après leur qualification pour le troisième tour de la coupe de France. Une première pour une équipe qui évolue en Départementale 5, la plus petite division du District des Yvelines. « Les clubs comme le nôtre espèrent passer le premier tour, après c’est quasiment un miracle d’aller plus loin, assure le dirigeant arnolphien. Donc être présent au troisième tour, c’est un levier énorme, cela crédibilise notre projet. »

Le troisième tour à Clairefontaine ?

Car le nouveau président souhaite réveiller son club. « On a un bon vivier de jeunes mais on n’arrive pas à capitaliser, explique-t-il. Entre 14 et 18 ans, les enfants s’en vont pour jouer ailleurs. Notre projet est de nous structurer pour pouvoir les garder en retrouvant de la compétitivité et en passant par la formation certifiante de tous nos éducateurs. » Et ainsi faire progresser le club de Saint-Arnoult-en-Yvelines qui a notamment ouvert une section féminine U15 cet été.

« Notre objectif est aussi de faire monter notre équipe fanion vers l’élite départementale ces prochaines saisons, poursuit Jimmy Tellier. On a mis en place une organisation sportive qui doit nous permettre de progresser avec de nouveaux techniciens qui ont de l’expérience et une bonne connaissance du football, de l’école de foot aux U18 et seniors. On avait d’ailleurs décidé de ne pas arrêter les entraînement en juillet et en août, ce qui nous a permis de bien préparer la saison. »

Il peut notamment compter sur la présence l’ancienne internationale Aline Riera (59 sélections) ou de Stéphanie Plest qui est responsable de la section football au collège de Saint-Arnoult. Mais pour l’instant tous les regards sont tournés vers ce petit poucet que beaucoup de clubs aimeraient rencontrer au troisième tour. « On a fait la demande pour pouvoir jouer au CNF de Clairefontaine au prochain tour car il y aune tribune, cela nous permettrait d’accueillir plus de monde » confie le président arnolphien… avec le discret espoir de continuer l’aventure !