A Langogne (Lozère), le déneigement fait partie de l’entraînement

469
Déneigement Langogne
Joueurs et dirigeants se sont fait plaisir en déneigeant les terrains. (Photo SC Langogne)

Durant plusieurs jours, les joueurs de Langogne ont déneigé leur terrain pendant leur échauffement. une bonne manière d’allier l’utile à l’agréable.

Langogne. Petite commune de tout juste 3 000 habitants située en Lozère, aux confins de l’Ardèche et de la Haute-Loire, avec un club de football – le Sporting Club Langonais – dont l’équipe fanion évolue en Régional 2 Auvergne Rhône-Alpes. La semaine dernière, la neige s’est invitée sur les pentes du Mont-Milan, recouvrant ainsi le stade d’une épaisse couche blanche.

« Deux solutions s’offraient à notre club, raconte Julien Malaval, joueur et éducateur des féminines du club. Soit attendre la fonte de la neige, qui avec les températures glaciales actuelles, peut prendre des semaines ou bien se retrousser les manches et déneiger le terrain à la force de nos bras. On a choisi la deuxième option. Dirigeants et joueurs (vétérans, séniors, féminines, U18 et même des jeunes de l’école de foot) se sont retrouvés après les travail et l’école pour permettre la reprise du football dans le respect des règles sanitaires. »

Photo SC Langogne

Le déneigement du terrain synthétique a notamment été utilisé par le coach de l’équipe fanion comme une séance de travail physique. « Les joueurs ont joué le jeu à fond, l’entraineur Wilfried Blanc est particulièrement doué pour faire en sorte que les joueurs se sentent concernés, souligne Jérôme Aboulin, un dirigeant langonais. Les deux séances qui ont suivis celle de la vidéo ont été également basées en partie sur du déneigement. »

Résultat, les terrains ont été déneigés durant quatre jours et les licenciés ont donc pu les utiliser pour s’entraîner. Mais une chose est sûre : le club n’aura plus peur des chutes de neige sur ses installations car il a trouvé une solution qui permet d’allier l’utile à l’agréable !