Terrain synthétique La Murette 2
Le terrain synthétique de La Murette a été découpé dans la nuit de mercredi à jeudi. (Photo DR)
Bannière stages Louza

Le terrain synthétique de l’US Murette a été largement découpé dans la nuit de mercredi à jeudi. Du grand n’importe quoi !

« Sidérée, dégoutée, en colère suite au vol d’une partie du terrain synthétique cette nuit. Solidaire avec l’US La Murette dont les jeunes adhérents vont être privés de pratique. » Hier matin, Carole Serayet, la Maire de La Murette (Isère), a réagi sur Facebook à la suite du vol de moquette du terrain synthétique de la commune dans la nuit de mercredi à jeudi. Les faits se seraient passés peu avant minuit et les voleurs ont découpé un bon quart du gazon du stade Louis-Jallud.

« Honteux » s’est aussi insurgé Jean-Noël Bouffar-Roupé, le président du club. Alors que les activités reprennent de plus belle dans les clubs de football, après plusieurs mois très compliqués, c’est donc un gros coup dur pour l’US La Murette et ses 364 licenciés.

« Je ne pensais pas que ça pouvait exister ! affirme le dirigeant murettin. Les deux terrain ont été refaits en août 2020 avec un financement à 60% par le club et ses partenaires. Maintenant, on ne connaît pas le délai pour les travaux de rénovation mais on pourrait ne pas avoir ce terrain à la rentrée de septembre. Ça va forcément nous restreindre pour les entraînements et les plateaux des petits. »

Le club et la commune ont déposé plainte et la Gendarmerie a effectué les premières constatations afin de savoir si le ou les auteurs de cet acte odieux ont laissé quelques indices. Mais ces vols de moquette de terrain synthétique devient de plus en plus fréquent, surtout sur des pelouses récentes comme ce fut notamment le cas à Bouaye en août 2019. C’est plutôt inquiétant.

La Gendarmerie s’est déplacée sur place pour effectuer les premières constatations. (Photo DR)

SHARE