Bannière stages Louza

Scooter sur le terrain, tirs de mortier et de paintball, coups de couteau… un match de Régional 3 Futsal a dégénéré à Créteil.

Lundi dernier, Créteil Palais Futsal recevait VSG Futsal pour un match qui pouvait déterminer la montée en Régional 2 de la Ligue de Paris Île-de-France. Si la rencontre s’est bien terminée, ce ne fut pas sans heurts. « A quelques minutes du match, en faisant la vérification des licences, j’ai vu un scooter quittant l’aire de jeu par une des portes de secours avec deux personnes dessus » indique l’arbitre dans son rapport, que nous nous sommes procuré.

La rencontre de Futsal a été interrompue de nombreuses fois car des spectateurs arrêtaient le ballon alors qu’il était en jeu. Si le match s’est bien terminé, sur le score de 3-3, c’est après le coup de sifflet final que tout a dégénéré. « Je siffle donc la fin de la rencontre, s’en suit un envahissement du terrain, précise l’arbitre dans son rapport. Dans la cohue générale, nous entendons une première détonation assourdissante. Nous avons alors été escortés par deux personnes de Créteil pour regagner notre vestiaire. S’en sont suivies d’autres détonations (au moins 4). Nous nous sommes alors enfermés dans notre vestiaire. Depuis la vitre, nous avons vu un spectateur (portant une chasuble verte) avec un fumigène allumé. »

D’après l’officiel de la rencontre, un joueur de Créteil a cherché à entrer dans le vestiaire plusieurs fois tout en les insultant derrière la porte. Après cet incident, des membres des deux clubs ont « demandé dans le vestiaire de ne pas mentionner les faits qui se sont déroulés, surtout ceux d’après match ». Les forces de l’ordre ont été appelées. « En quittant le gymnase, une ambulance des pompiers était stationnée à côté avec semble-t-il un blessé à l’intérieur. Les forces de l’ordre avaient barré une partie de la rue menant au gymnase. »

Une instruction mise en place par la commission de discipline

Des images de ces incidents ont été postés sur les réseaux sociaux. On voit notamment le scooter sur le terrain mais aussi une personne avec un fumigène et une autre avec un fusil de paintball ! Selon les informations du Parisien, des coups de couteau ont aussi été donnés. « Une enquête a été confiée à la Sûreté territoriale, indique le parquet de Créteil au quotidien francilien. Deux personnes, âgées de 20 et 21 ans, ont été blessées. Leur pronostic vital n’est pas engagé. Le plus jeune a été blessé à coups de barre de fer, le second a pris des coups de couteau. »

Les deux clubs ont réagi sur les réseaux sociaux. « Nous sommes tous marqués et attristés par les images qui ont été relayées dans les médias, a souligné Créteil Palais Futsal. Si les responsabilités précises restent à établir, ll y a d’ores-et-déjà un constat à faire : celui d’un échec collectif. Et c’est en regardant cette réalité en face qu’une réflexion doit être menée. » Une instruction a été mise ne place par la commission de discipline de la Ligue de Paris Île-de-France. Et les sanctions devraient être très lourdes !

Le communiqué de Créteil Palais Futsal

SHARE