Photo DR
Bannière stages Louza

Samedi dernier, un jeune arbitre de l’AS Vitré a voulu séparer deux joueurs de Bréquigny lors d’un match de U19. Mais il s’est pris un coup de poing à priori involontaire.

« Pour la première de ma vie, le football m’a dégoûté. » Samedi dernier, un jeune arbitre a inscrit un message de ras-le-bol sur son compte Facebook. L’après-midi, il avait reçu un coup de poing en essayant de séparer deux joueurs du CPB Rennes Bréquigny. « C’est au niveau du menton et de la mâchoire, explique-t-il à nos confrères du Journal de Vitré. J’ai pris le coup, mais je ne suis pas tombé dans les pommes. Je me suis mis de côté pour observer. On était tous choqués et j’étais surtout très triste. »

Un joueur rennais avait en effet insulté son coéquipiers à cause de ses occasions ratées durant la rencontre. C’est donc en essayant de calmer les esprits que le jeune Vitréen aurait pris ce coup. « L’arbitre n’a pas fait état de cet incident sur la feuille de match et il n’en a parlé à aucune dirigeant du club, s’étonne un responsable du CPB Bréquigny. Nous avons été surpris de voir ça sur un journal local alors que nous n’en avions pas connaissance ! »

Des sanctions prises par Bréquigny dès dimanche !

Avant que cet incident ne soir médiatisé, le club rennais avait d’ors et déjà pris les devants. « En interne, des sanctions à tire conservatoire ont été prises dès dimanche contre les deux joueurs, souligne le dirigeant de Bréquigny. Par contre, nous ne l’avons pas fait par rapport à des coups contre un arbitre puisque nous n’en avons pas eu connaissance ! »

Toujours est-il que l’arbitre de la rencontre a transmis un rapport à la Ligue de Bretagne, selon Le Journal de Vitré. Mais aucune plainte n’a été déposée. Des sanctions sportives sont à prévoir. . « J’espère qu’elles seront exemplaires » lâche Guy Guyard, le président de l’AS Vitré, à nos confrères de l’hebdomadaire vitréen. Affaire à suivre…

SHARE