En dominant les Ponots du Puy Foot Auvergne 43, 2 buts à 1, les footballeurs choletais du SOC ont signé leur second succès de la saison, le premier depuis l’arrivée aux affaires d’Erol Malkoç, leur nouvel entraineur.

Un visage séduisant malgré une entrée en matière ratée !

« Je suis fier de mes joueurs, je suis très content de leur performance, ils ont été généreux et vont continuer à progresser » promettait le technicien Maugeois, tout sourire après le résultat de vendredi soir. C’est vrai qu’en plus du résultat, les partenaires de Steeve Elana y ont mis la forme, même si pour eux, la partie était bien mal engagée, après avoir concédé l’ouverture du score après moins de 50 secondes de jeu !!! « C’est un manque de concentration, nous avons une équipe assez jeune, les joueurs vont apprendre » reconnaissait cependant Malkoç. Sans son buteur maison, Kévin Rocheteau, suspendu, le SOC allait malgré tout se créer de nombreuses occasions, et renverser la vapeur en un peu plus d’une demi-heure. Benjamin Gomel et Saad Trabelsi, ouvraient eux aussi leur compteur but, pour donner aux locaux une victoire somme toute méritée, et qui aurait pu être bien plus lourde pour les visiteurs, sans la grande partie de leur gardien Franck L’Hostis.

Une embellie à confirmer

« On a les occasions, maintenant il faut l’efficacité. Pour ça nous allons continuer à travailler, et ça va venir, les résultats vont suivre » annonce le nouveau coach Choletais. Cette embellie, il va falloir la confirmer dès ce vendredi à Boulogne-sur-Mer, et dans la foulée au Stade Ange Casanova de Mezzavia, fief des Gaziers la semaine prochaine. Relégué à 9 points du leader et 7 du podium, le SOC est dans l’obligation de ramener des points de ces deux déplacements, le club Maugeois ne peut plus se permettre de perdre trop de points en route s’il ne veut pas être déjà décroché dans la course au haut de classement.

Pour l’occasion Erol Malkoç devrait pouvoir compter sur un effectif quasi au complet, avec les retours de Rocheteau et Mexique, et sur un Nianankoro Doumbia en pleine possession de ses moyens. Côté Boulonnais, les hommes de Laurent Guyot,qui restent sur une bonne série de cinq matchs sans défaite (4 victoires et un nul) occupent une encourageante 6e place à quatre points du leader Dunkerquois. Ils sont invaincus dans leur stade de la Libération depuis le début de la saison. Les Choletais sont prévenus, la tâche s’annonce compliquée, mais pas insurmontable.

PARTAGER