Photo Philippe Le Brech

Fin mai, un joueur de Cébazat (Puy-de-Dôme) avait frappé l’arbitre qui venait de l’exclure. Il a été suspendu pour 15 ans.

Les commissions de discipline n’hésitent plus à prendre des sanctions très lourde. C’est le cas du gardien de Cébazat, dans le Puy-de-Dôme, qui a été suspendu 15 ans pour « insultes, menaces, comportement intimidant, bousculade, tentative de coups et coups envers l’arbitre pendant la rencontre ». Lors de son audition devant la commission, il a reconnu les faits.

Ceux-ci se sont déroulés le 26 mai dernier lors de la demi-finale de coupe départementale “Consolante Eugène Seniquette” à Messeix. Peu avant l’heure de jeu, ce gardien de 28 ans avait protesté contre le deuxième but de l’équipe locale. Averti, il s’était montré de plus en plus véhément. La sanction a donc été un deuxième carton jaune synonyme d’expulsion. Il s’était alors approché de l’arbitre officiel afin de lui asséner un coup de poing au visage.

Cette agression avait choqué car le District du Puy-de-Dôme avait organisé une journée sans sifflet tout juste un mois auparavant à la suite de l’agression d’un arbitre par quatre joueurs lors d’un match de Départemental 1. Dans ce département, les violences sont en forte hausse avec une quinzaine d’incidents supplémentaires par rapport à la dernière saison pleine.

SHARE