Le 2 septembre dernier, la voisine n'avait pas voulu bouger du milieu du terrain. (Photo Puk& Match 65)

Interrompue par une voisine du stade mécontente, la rencontre de District 1 entre Juillan et Tarbes a été donnée à rejouer. Mais ce n’est peut-être pas pour demain.

Le 2 septembre dernier, l’information révélée par la page Facebook Puk et Match 65 avait fait le buzz. La voisine du stade Sarrabayrousse de Juillan avait en effet empêché la rencontre entre le club local et le Tarbes FC n’aller à son terme en s’installant au milieu du terrain avec une chaise. La commission des Litiges du District des Hautes-Pyrénées s’est saisie du dossier et elle a décidé de donner le match à rejouer.

Extraits du Procès Verbal du 14 septembre

« A la 66ème minute, une femme s’est introduite sur l’aire de jeu munie d’une chaise, puis est allée s’assoir au centre du terrain – Malgré des négociations avec l’arbitre et les dirigeants de Juillan, elle n’a pas voulu quitter le terrain – Connaissant cette personne (voisine directe du terrain) le Président de Juillan a ordonné de ne pas la toucher et a demandé l’intervention de la police – Après 45 minutes d’attente, la police n’étant pas encore intervenue, l’arbitre de la rencontre a mis fin au match sur le score de 2 à 1 en faveur de Tarbes FC. »

« Etant donné les risques procéduriers, l’impossibilité d’intervenir sans violence et l’appel aux forces de l’ordre, la Commission donne le match à rejouer à une date à fixer par la Commission compétente. »

Mais il n’est pas certain que ce match soit à rejouer tout de suite puisque selon nos confrères du site Footpy.fr, le club tarbais va faire appel estimant qu’il devrait avoir le gain de la rencontre. Affaire à suivre !

PARTAGER