Au match aller, le GF38 avait demandé de décaler la rencontre face au FC Chambly. (Photo Alain Thiriet - Grenoblefoot.info)
Au match aller, le GF38 avait demandé de décaler la rencontre face au FC Chambly. (Photo Alain Thiriet - Grenoblefoot.info)Au match aller, le GF38 avait demandé de décaler la rencontre face au FC Chambly. (Photo Alain Thiriet - Grenoblefoot.info)

Trois jours après sa demi-finale de coupe de France, le FC Chambly doit se déplacer au Grenoble Foot 38… qui a refusé de décaler la rencontre. Ambiance.

Ce dimanche, Fulvio Luzi a transmis un communiqué de presse pour fustiger l’attitude du Grenoble Foot 38 qui a refusé de décaler le match prévu vendredi prochain dans l’Oise… soit trois jours après la demi-finale de coupe de France face aux Herbiers. Explications.

« Lors de la phase aller du championnat de National, le FC Chambly Oise avait répondu favorablement à la demande du Grenoble Foot 38 d’avancer au jeudi 7 décembre un match prévu le vendredi 8. En effet, le club isérois partage son stade des Alpes avec celui de rugby (Pro D2). Or, ce dernier avait lui aussi un match fixé ce même vendredi et la priorité d’occupation sur le GF 38. Sans notre accord, le match Grenoble-FCCO aurait été délocalisé, probablement à Annecy. Nous avions accepté de changer la date, même si cela ne nous arrangeait pas du tout dès lors que nous avions joué le dimanche précédent déjà loin de nos bases, à Haguenau, en Alsace, en Coupe de France, avec un retour à Chambly aux petites heures de la matinée du lundi…

Nous attendions donc un peu naïvement que le GF38 nous renvoie sportivement l’ascenseur pour le match retour fixé à vendredi prochain 20 avril, 20h, trois jours après notre demi-finale de Coupe de France. Nous ne demandions pas la lune, juste un report de quelques heures, au samedi après-midi. La demande avait été formulée il y a trois semaines, sans la moindre réponse d’abord du GF38 qui fit le mort jusqu’à ce dimanche avant de nous signifier brutalement son refus, sans autre argument que celui-ci : « Le match est très important pour nous » (pour la montée en L2).

Nous ferons remarquer au GF38 que, pour le club de l’US Avranches Mont Saint Michel, ses deux derniers matches contre Chambly et Les Herbiers, deux rivaux directs pour le maintien, étaient au moins aussi importants. Ce qui n’a pas empêché Avranches et son président Gilbert Guérin de faire preuve de grande classe en acceptant de décaler les deux matches pour arranger les deux demi-finalistes de la Coupe de France, ce qui lui a fait perdre deux jours de récupération, mais ne l’a pas empêché de prendre quatre points sur six possibles.

Dans un communiqué diffusé ce dimanche aux médias, le président Fulvio Luzi a ainsi dénoncé « le manque de loyauté et de sportivité » du GF38 et appelle nos supporters à « venir massivement soutenir nos joueurs » vendredi soir (20h) au Stade des Marais.

Pour le reste, nous laisserons tous les passionnés le soin de juger l’attitude du GF 38. »

PARTAGER