Sébastien Arrouët (avec le micro), directeur du MiniMondial d'Orvault, nous a confié ses groupes coup de cœur pour l'édition 2018 !
Sébastien Arrouët (avec le micro), directeur du MiniMondial d'Orvault, nous a confié ses groupes coup de cœur pour l'édition 2018 ! (Photo DR)

Une semaine après le tirage au sort du MiniMondial, son directeur Sébastien Arrouët revient sur les groupes en nous confiant ses coups de cœur en exclusivité pour Footamateur.

Groupe H
On va enfin danser la Samba avec Jataì (500 kms au sud de la capitale Brasilia). Après les Etats-Unis, le Japon, le Mali, la Thaïlande, le Brésil sera l’une des surprises du vingtième anniversaire. A noter également la première d’un club de Dubaï et de Guyanne.

Groupes B et D
Avec Christophe-Séguinière (49) et Château-Gontier (53) : Deux clubs qui symbolisent le nouveau partenariat avec la région des Pays de la Loire : Permettre à un maximum de clubs du territoire de participer. Dans les faits cela donne une étape qualificative organisée le 13 janvier à Orvault avec 40 équipes (pour 20 billets). Un dispositif qui complète les 12 étapes qualificatives nationales.

Groupe K
C’est le come-back du FC Liverpool. La Premier League et le MiniMondial c’est une grande histoire. On dit parfois que Gagné c’est l’Angleterre. Hâte d’entendre à nouveau l’hymne le plus vibrant du football avec celui de la Ligue des champions « You’ll never walk alone ». C’est aussi le groupe du club qui a remporté le trophée de la meilleure équipe de Loire-Atlantique 2017 remis lors du tirage : Landreau Loroux OSC.

Groupe Q
Un autre retour : le Paris Saint-Germain. Version féminine. Avec Orvault SF et St-Georges de Montaigu, ils seront trois clubs à promouvoir le foot féminin un an avant la coupe du Monde organisée en France.

Groupe G
L’Inter Milan remettra en jeu sa couronne. La Serie A fait jeu égal avec la Premier League en nombre de clubs (avec la Juventus et l’AS Rome). Mais en titres c’est l’Italie qui gagne !

PARTAGER